D’ici 2030, faire de l’éducation un levier pour l’égalité

265 millions d’enfants et de jeunes restent aujourd’hui privés d’éducation. A l’occasion de la Journée mondiale d’action sur les Objectifs de développement durable (ODD), le 25 septembre, Kishore Singh, ancien rapporteur spécial des Nations Unies sur le Droit à l’éducation répond à nos questions.

Accroissement des inégalités, changement climatique, le contexte actuel semble peu propice à la réalisation de ces ODD. Comment faire en sorte que l’éducation pour tous ne reste pas qu’une utopie ?

 

L’égalité des chances dans l’éducation est un principe fondamental et a été  établi dans toutes les conventions internationales relatives aux droits à l’éducation. Cependant, assurer l’égalité des chances en droit et en fait demeure un défi permanent quand on observe la persistance des disparités et des inégalités dans l’éducation. Une attention particulière doit être portée sur la poussée du privé dans l’éducation dans de nombreux pays et la pratique de «l’Edu-Business» qui fait de l’éducation une marchandise. Ce phénomène porte une atteinte flagrante aux normes et principes du droit à l’éducation, entraîne la ségrégation sociale et aggrave les inégalités.  Les inégalités socio-économiques grandissantes à l’intérieur des pays ainsi que parmi les pays au niveau mondial entraînent les iniquités dans le système éducatif. Faire de l’éducation un levier pour l’égalité est un enjeu majeur. La concrétisation des engagements politiques des gouvernements passe par les législations nationales qui doivent être modernisées, comme stipulé dans la Déclaration d’Inchéon. Quant au réchauffement climatique, il est crucial de sensibiliser les pouvoir publics mais aussi les entrepreneurs, la société aux effets néfastes du dérèglement climatique, et à l’urgence de combattre de tels effets.

 

En tant qu’ancien Rapporteur spécial des Nations Unies sur le Droit à l’éducation, et face aux entraves à la réalisation du droit à l’éducation,  quel est le message que vous souhaiteriez adresser aux dirigeants politiques sur l’ODD Education (ODD 4) à mi-parcours de la date butoir ?

 

A l’occasion du 70e Anniversaire cette année de la Déclaration Universelle des droits de l’Homme, qui stipule que « toute personne a droit à l’éducation », il est opportun de donner un élan pour qu’une éducation de qualité soit accessible à tous comme un droit inaliénable.

Nous lançons un appel aux gouvernements afin qu’ils respectent leurs engagements politiques pour l’atteindre l’ODD4 et ainsi que les engagements pris dans le cadre de la Déclaration d’Inchéon adoptée en novembre 2015. Il convient également de reconnaître le concept du droit à l’éducation comme un droit transversal, comme le fondement du développement humain et donc, une source  d’appui pour les autres ODD. Il est aussi impératif de renverser la tendance de régression dans le budget alloué à l’éducation et d’y consacrer un maximum de ressources, en considérant l’éducation comme le fondement du développement humain et comme un bien public.

 

Dr Kishore Singh est titulaire d’un doctorat en droit international (1977) obtenu à l’Université de Paris I – Sorbonne. Il a une longue expérience professionnelle dans le domaine du droit à l’éducation, qu’il a acquise au cours des activités accomplies à l’UNESCO (jusqu’en 2009). Après son départ à la retraite, il a été nommé comme le Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’éducation (août 2010 au juillet 2016). En cette qualité, il a présenté au Conseil des droits de l’homme et à l’Assemblée générale des Nations Unies des rapports annuels sur les domaines de préoccupation prioritaires. Il a également contribué au développement du droit à l’éducation dans ses diverses dimensions  et favorisé sa meilleure compréhension en tant que droit internationalement reconnu. Dr Kishore Singh a participé à de nombreuses réunions de haut niveau et évènements public sur le droit à l’éducation et il reste en contact régulièrement avec les représentants des Etats, les organisations internationales et les ONG. Ses nombreuses publications attestent de son expertise dans le domaine du droit à l’éducation, auquel il a consacré toute sa carrière.

 

Suivez-vous sur les réseaux sociaux