« Mes enfants ont découvert la mer pour la première fois »

Un séjour à la mer, c’est un véritable défi quand on est une femme seule avec ses enfants. Grâce au dispositif Vacances et Insertion, en partenariat avec l’ANCV, Solidarité Laïque a permis à Aissata Sacko de profiter d’une semaine de vacances à Saint-Pair-sur-Mer l’été dernier. Une expérience qu’elle s’apprête à renouveler cette année.

Si pour certains, partir en vacances est une normalité, rappelons que 3 français sur 10 sont privés de ce droit chaque année. Parmi ces français : des familles monoparentales, pour qui le quotidien est déjà un challenge en soi. Aissata Sacko réside à Paris et l’admet : « le quotidien avec les trois enfants, c’est un peu la course.  Je travaille à Rungis. Je charge les plateaux-repas pour les avions. Le soir je m’occupe des enfants. » Jusque là, elle n’avait jamais envisagé de partir : trop coûteux, trop compliqué ! Lorsque l’année dernière, elle découvre qu’elle peut bénéficier d’une aide et partir à la mer, c’est une véritable surprise.

« J’ai fait de belles rencontres »

Saint-Pair-sur-Mer en Normandie, telle sera sa destination. Partie avec ses enfants en TGV, ils ont été accueillis par l’équipe de la Ligue de l’Enseignement « Vacances pour tous. ». « Ils sont venus nous chercher à la gare et nous ont expliqué le fonctionnement du séjour. Les animateurs ont été vraiment adorables. » Le séjour étant collectif, Madame Sacko a pu rencontrer d’autres femmes dans sa situation. Un cadre rassurant pour cette femme isolée. « J’ai fait de belles rencontres. Des personnes avec qui j’ai gardé contact et avec qui je vais repartir cette année. » Mais surtout, ses enfants ont découvert la mer. «C’était la première fois. C’était extraordinaire », raconte-t-elle les yeux pétillants. « Nous avons marché dans le sable, écouté les vagues. »

 

« Je pouvais vraiment me reposer »

A Saint-Pair-sur-Mer, Madame Sacko a bénéficié d’une pension complète. Pas de cuisine pendant quelques jours. « Ça, c’est du vrai repos », plaisante-t-elle. C’est aussi une façon de découvrir de nouveaux mets culinaires. Elle se souvient la première fois qu’elle a goûté des moules-frites. « Je n’avais jamais eu l’occasion d’en manger. C’est bizarre la première fois, mais c’est bon ! » Un voyage riche en découvertes : visites du Mont-St-Michel, initiations à la pêche, et autres…mais aussi  l’occasion pour Madame Sacko de profiter d’un vrai temps de répit : « La journée, les enfants s’inscrivent pour faire des activités : visite de la ville, balade à vélo. Pendant ce temps, je peux me reposer. »

C’est avec un grand sourire que Madame Sacko envisage son prochain départ vers Saint Pair sur Mer. « Quand on revient de vacances, on est mieux », reconnaît-elle. Accepter qu’on a tous le droit aux vacances, c’est aussi ce que permet le dispositif Vacances et Insertion.

Suivez-vous sur les réseaux sociaux