Une exposition pour comprendre les migrations et lutter contre les préjugés

1 français sur 4 a un parent ou un grand-parent immigré. Avec l’exposition « Immigrations, du XIXe siècle à aujourd’hui, en France », découvrez ou redécouvrez l’histoire de ces mouvements de population qui font et continueront de faire la France.

 

La France est composée de populations d’origines diverses et variées, cette réalité concerne notre pays mais aussi le monde entier : “Les statistiques sont formelles, il y a de plus en plus d’étrangers dans le monde !”.

En 22 panneaux, l’exposition “Immigrations” revient de façon chronologique sur 200 ans d’histoire, en mettant le focus sur les populations immigrées, arrivées en grand nombre, pendant des périodes données. Raconter les histoires des Italiens, Espagnols, Algériens etc, entre exodes, espoirs et désillusions, c’est raconter notre histoire commune, une histoire à valoriser pour lutter contre les préjugés, le racisme et les discriminations. Mêlant textes, documents historiques, photographies, l’exposition se veut un support pédagogique à destination des jeunes et moins jeunes (à partir de 14 ans) pour casser des clichés tenaces.

 

Une exposition itinérante également disponible sur location

 

20161118_121253

 

 

Vous pourrez voir cette exposition les 13 et 14 janvier à Dunkerque et les 17 et 18 à Montpellier.

Pour animer un débat autour de ces thématiques, elle est aussi disponible à la location (voir modalités à la fin de cet article.

 

 

 

 

L’exposition s’inscrit dans le projet LUDIC Laïcs, unis, divers pour la citoyenneté qui vise à promouvoir la lutte contre le racisme dans le champ de l’éducation en mettant à disposition des outils et supports pédagogiques de sensibilisation.

 

Les objectifs de cette exposition

Tout en participant à la construction de la France contemporaine, les immigrés ont sans cesse enrichi une population longtemps déclinante. Travail, refuge, études, famille.. les raisons d’émigrer sont depuis toujours, multiples évoluant avec le temps et les origines. Cette exposition poursuit plusieurs objectifs :

 

image004
Le certificat Nansen, 1915 ©BDIC

 

Comprendre les mouvements de migrations en France, pourquoi, comment.

 

Derrière les préjugés, se cachent souvent des incompréhensions quant à l’origine des migrations qui fondent la société française. Cette exposition souhaite toujours plus affirmer que les migrations sont un fait naturel de l’histoire de l’humanité.  

 

 

Aigues-Mortes_massacre_des_italiens_1893
Aigues-Mortes : Rixe entre ouvriers français et italiens.

 

Lutter contre la xénophobie

 

Accabler l’Étranger de tous les maux dont souffre le pays est une tendance qui s’accentue en période de crise économique et sociale. L’Histoire le prouve : à la fin du XIXè siècle, ouvriers belges et italiens sont violemment pris à partie, dans les années 1930, la xénophobie se généralise et touche plus particulièrement les Juifs… Aujourd’hui, la parole raciste est décomplexée et les paroles anti-musulmanes, anti-migrants, anti-immigration sont monnaie courante dans les médias et chez les politiques, toute couleur confondue. À la “crise des migrants” de 2015, nous préférons la qualification de “crise de l’accueil”, transcrite aussi dans l’exposition.

 

 

 

 

Panneau13, photo3
Pochette de l’album Rhorhomanie de Carte de Séjour, 1984. Groupe créé notamment par Rachid Taha, né en Algérie. ©Coll. Privée Fabrice Héron

 

Faire admettre, l’interculturalité comme source de richesse

 

A côté des valeurs unitaires et universelles portées par son identité républicaine, la France est une construction multiculturelle, en grande partie du fait de l’immigration dans son histoire contemporaine. Arts, peinture, sculpture, cinéma, littérature, sport, gastronomie, entreprenariat, musique… chacun de ces domaines est riche des apports venus d’ici et d’ailleurs !

 

 

 

 

 

 

 

 

L’exposition « Immigrations, du XIXe siècle à nos jours, en France”.

Public : à partir de 14 ans

 

Dans le catalogue (p 19), consultez les modalités de prêt et pour plus d’infos, intervention ou outillage pédagogique, contactez-nous à eas@solidarite-laique.org

 

Suivez-vous sur les réseaux sociaux