Compétences pour demain : donner un avenir aux jeunes en Afrique de l’Ouest

Confrontés à une instabilité politique, à un fort taux de chômage, les jeunes sont dans une situation très précaire. Dans un contexte de montée de la menace terroriste, il est urgent d’offrir à ces jeunes de meilleurs perspectives d’avenir. Le programme “Compétences pour demain”, qui succède à Top Eduq s’adresse aux jeunes des banlieues des grandes métropoles. Ces zones périurbaines que rejoignent les migrants régionaux sont sous-équipées en infrastructures éducatives et socio-éducatives. Elles cumulent de multiples facteurs d’exclusion qui conduisent parfois à des violences extrêmes. Ce programme est mené en partenariat avec Aide et Action et avec le soutien de l’Agence Française de Développement. 

 

 C’est pourquoi Solidarité Laïque soutient des initiatives d’insertion professionnelle, d’éducation à la citoyenneté.    

Les Laboratoires d’Innovation Sociale (LABIS)

Le programme s’appuie sur des Laboratoires d’innovation sociale implantés dans plusieurs villes d’Afrique de l’Ouest. Le Laboratoire d’innovation Sociale (LABIS) est un  espace interactif d’innovation moderne à visée éducative et sociale. En encourageant la formation par la pratique, il permet de stimuler et valoriser les initiatives portées par des jeunes. L’utilisation et la démocratisation des technologies du numérique sont au coeur de cet espace, permettant de stimuler la créativité, et de dynamiser les partages de savoirs, de ressources et pratiques entre paires.

L’antenne Solidarité Laïque Afrique de l’Ouest

Depuis 2018, l’antenne Solidarité Laïque Afrique de l’Ouest est installée à Ouagadougou. Ses 5 collaborateurs, dirigés par un expert de la coopération internationale et de l’éducation, développent une politique d’alliance pluri-acteurs. Ensemble, appuyés par un réseau de correspondants dans les pays où Solidarité Laïque mène des actions, ils portent le réseau partenarial pour l’éducation et plusieurs programmes régionaux pour faciliter l’accès à une éducation de qualité à tous les âges de la vie.   ” Depuis 1965, Solidarité Laïque agit en Afrique de l’Ouest à travers l’action de ses membres et de leurs partenaires pour faciliter l’accès à une éducation de qualité au bénéfice du plus grand nombre d’enfants, de jeunes et de femmes. Fédérer, mettre en réseau et co-construire avec les partenaires au niveau local a constitué le fil rouge de cet engagement. En 2018, les changements occasionnés par des dynamiques sociales et environnementales de plus en plus complexes ont conduit l’association à ouvrir une antenne régionale Afrique de l’Ouest. Nos défis sont énormes, quand, par exemple, l’école publique est fragilisée par des attaques terroristes dans les zones gangrénées par l’extrémisme violent ou par la marchandisation de l’éducation dans toute la sous-région. Notre tâche est immense quand le désœuvrement des jeunes est accentué par un environnement social mouvant où la transition démographique, écologique et numérique reste encore un défi et où le futur de l’emploi salarié est incertain. Dans une logique d’alliances et d’ouverture à tous les acteurs de l’éducation, tout en mobilisant les expertises de nos membres, nous coconstruisons l’avenir de cette région en nous attelant aux défis présents.

Pierre Sawadogo

Après un début de carrière aux Directions générales en charge de la Coopération, de l’Économie et de la Planification du Ministère de l’Économie et des Finances, Noaga Pierre Sawadogo s’est engagé pour des ONG américaines et canadiennes. En 2014, ce professionnel aguerri et militant des droits humains et du droit à l’éducation rejoint l’équipe de Solidarité Laïque en tant que coordinateur régional des Programmes éducatifs Ouest-africains avant d’être nommé au poste de Directeur de l’Antenne Afrique de l’Ouest de l’ONG basée à Ouagadougou.  

Suivez-nous sur les réseaux sociaux