Les fournitures scolaires pour les enfants de Saint-Martin, des besoins urgents

Enseignant retraité et Président de l’Autonome de Solidarité Laïque Guadeloupe, Philippe Dauberton s’inquiète de la situation à Saint-Martin et pointe les besoins en fournitures scolaires des élèves.

Quels sont les principaux obstacles à la reprise d’une scolarité normale sur l’île de Saint-Martin ?

Tout d’abord, il y a le manque d’eau potable et l’électricité : les structure qui accueillent actuellement les élèves n’ont pas des sanitaires. C’est une situation compliquée. Ensuite, la plupart des enseignants sont partis à la suite de l’ouragan : on estime qu’il en manque environ 50%. C’est beaucoup ! Et bien sûr, les gens ont tout perdu : les élèves n’ont donc plus de matériel pour aller à l’école.

Qu’est ce qui est mis en place actuellement ?

Les élèves sont accueillis, notamment dans des abris provisoires, mais il s’agit davantage d’une socialisation, en attendant un retour à la normale car il n’y a pas assez d’enseignants pour assurer les cours.

Les élèves les plus chanceux qui ont pu partir, commencent leur année scolaire en Guadeloupe. Pour les enfants de Saint-Martin, cela prendra plus de temps.

Quelles sont les perspectives pour la suite ?

On sent que la situation mettra des mois avant un retour à la normale. L’économie de Saint-Martin est basée sur le tourisme, sauf que l’activité touristique de la saison novembre 2017-mars 2018 est complètement compromise.

Quelles actions peuvent être mises en place à plus long terme ?

Ce type d’événement risque d’être à l’avenir de plus en plus récurrent etl est important de changer les mentalités, celles des populations mais aussi celle des pouvoirs publics. Il faut éduquer la population à tous ces risques et préparer les collectivités pour mieux réagir : avoir des normes de construction plus strictes, prévoir un enfouissement des câbles et un meilleur entretien des canaux et ouvrages hydrauliques. Les collectivités doivent mieux anticiper ces catastrophes et avoir des réserves d’eau et de nourriture.

En attendant, ce changement des mentalités, comment est-il possible d’aider ?

A Saint-Martin, fournir des kits scolaires, c’est très important pour les élèves qui ont tout perdu et qui pourront disposer de matériel pour aller vers la reprise d’une scolarité normale. C’est un besoin urgent et nécessaire.

 

Aidez les élèves de Saint-Martin à reprendre le chemin de l’école. Objectif : 10 000 kits scolaires ! 

 

 

Untitled-1

MOTS-CLES :

Suivez-vous sur les réseaux sociaux