Dernières actualités

  • La laïcité, qu’est-ce que c’est ? Comment s’applique-t-elle ? Qu’est-ce qui est autorisé et interdit ? Qui est soumis à la neutralité et quand ? A-t-on le droit de manifester ses convictions dans l’espace public ? Dans l’entreprise ? D’ailleurs, d’où vient la laïcité ? Est-ce une exception française ? Cet ouvrage grand public réalisé par Nicolas Cadène, édité en partenariat avec Solidarité Laïque, la Ligue de l’Enseignement et la Ligue des Droits de l’Homme, donne des réponses claires à 95 idées fausses qui suscitent nombre de crispations, de tensions et de confusion.

  • Le 16 octobre dernier, Samuel Paty, enseignant, était violemment assassiné à Conflans-Sainte-Honorine. La condamnation et l’indignation, nationales comme internationales, consécutives à cet acte odieux sont à la hauteur du choc provoqué par ce nouvel attentat meurtrier. La Coalition Éducation, dont Solidarité Laïque est membre, rappelle que les violences perpétrées à l’encontre du monde éducatif constituent aujourd’hui une (triste) réalité, chronique et récurrente, dans nombre de pays et, appelle la France à intensifier les efforts internationaux en faveur de l’éducation - levier du développement humain et de la lutte contre toutes formes d’extrémisme, de terrorisme et d’obscurantisme - et inscrire fermement la protection de l'éducation dans l'agenda humanitaire et développement, alors que se tient aujourd’hui la table ronde ministérielle sur le Sahel central.

  • Le terrible attentat perpétré contre Samuel Paty donne lieu à des instrumentalisations politiques du concept même de la laïcité qui est un des piliers de notre République. La campagne de dénigrement menée actuellement contre l’Observatoire de la laïcité et contre son rapporteur général, Nicolas Cadène, y participe de façon particulièrement indigne et irresponsable. Solidarité Laïque leur apporte son soutien et s’inquiète de ce climat de haine à l’heure où il faudrait au contraire défendre ensemble la laïcité, pilier du vivre ensemble.

  • Après l’assassinat terrible d’un enseignant qui a abordé la liberté d’expression en classe, nous sommes en deuil. Solidarité Laïque tient à exprimer ses condoléances à sa famille, ses proches, ses collègues, aux élèves du lycée et son soutien sans faille à ceux et celles qui, au quotidien éveillent l’esprit critique, le respect d’autrui et la liberté de conscience de nos enfants.

  • On donne rarement la parole aux plus exclus et eux-mêmes se sentent souvent peu légitimes à la prendre. A l’occasion de la Journée du refus de la misère, la section de la Ligue des droits de l’Homme de Toulon en partenariat avec le Comité du 17 octobre, leur a proposé de témoigner à travers des ateliers artistiques et d’écriture. Explications avec Christine Flori, présidente de la section.

  • Depuis 1995, 180 millions de filles de plus se sont inscrites dans l’enseignement primaire et secondaire. Cependant, malgré une augmentation à tous les niveaux de l’éducation, les filles sont toujours plus susceptibles d’être exclues que les garçons et cette exclusion est accrue en raison de la pandémie actuelle. C’est ce que montre un rapport de l’UNESCO publié à l’occasion de la Journée Internationale de la fille.

  • Chaque année la journée mondiale des enseignants rend hommage à ceux qui éduquent les enfants, forment les adultes et qui accompagnent l’insertion professionnelle des jeunes dans des conditions parfois extrêmes. La pandémie liée au COVID-19 a rappelé le rôle de clé de celles et ceux qu’on oublie parfois. 

  • En abolissant l’esclavage en 1803, Haïti devient la première République noire à avoir conquis son indépendance et signe ainsi un tournant dans l’histoire du monde. Par la suite, Haïti devient un symbole de liberté. Retour aujourd’hui avec le regard croisé de deux historiens français et haïtien, Pascal Blanchard et Gérard Marie Tardieu sur ce moment fondateur et ses conséquences. 

  • Interdiction des distributions alimentaires à Calais, demande de fermeture de refuges à Briançon, les mesures anti-migrants se multiplient et illustrent de nouveau une politique de non-accueil. Avec de nombreuses associations, Solidarité Laïque signe un appel dans le but d’alerter et faire respecter le devoir d’accueil et d'assistance à personne en danger.

  • La rentrée solidaire 2020 avec les enfants d’Haïti est lancée depuis le 7 septembre. Comme chaque année, l’action s’organise en deux temps, la collecte, puis la distribution. En plus d’apporter un bien matériel, ce programme permet aussi l’éducation à la solidarité et à la diversité culturelle. Dans ce climat exceptionnel lié à la crise sanitaire, Anne Marchand, professeure d’histoire-géographie dans un collège à Limoges, revient sur l’importance d’un tel programme.

En deuil, avec les enseignants, garants de la démocratie 

En savoir plus

Suivez-nous sur les réseaux sociaux


Mobilisation collective pour les élèves de Beyrouth

En savoir plus