Une résidence pour artistes africains

Sur les collines verdoyantes du Volvestre, en Haute-Garonne, un couple passionné d'arts africains reçoit au sein de sa ferme des artistes en résidence et des réfugiés syriens. Un projet militant qui met la culture au service de l'humanisme.

A l’origine de ce projet, un couple « qui vit à 100 à l’heure », Joël Lebret, diplomate à la retraite, et Corinne Marcien, fonctionnaire qui a fait le choix de démissionner pour donner forme à ce rêve humaniste et artistique. C’est au cœur de la Haute-Garonne qu’ils vont déployer leur projet : ils y achètent une ferme de 11 hectares qu’ils restaurent pour en faire une salle d’exposition de 180 m² avec un atelier adjacent, un appartement pour recevoir les artistes et un deuxième appartement qui accueille une famille de réfugiés. La société coopérative d’art contemporain Marestaing est lancée et promeut des rencontres interculturelles, artistiques et sociales dans une région pas toujours habituée à cela.

 

« Le projet que nous avons mis en place inspire beaucoup les artistes qui viennent nous rendre visite » explique Joël Lebret. A force de volonté, le couple a rendu le projet partie intégrante du paysage culturel du Volvestre. Une initiative qui bouscule les habitudes et souligne le pouvoir de la culture quand on l’allie à la solidarité.

 

A l’été 2017, c’est le sculpteur sénégalais Gabriel Kenzo Malou qui inaugure la résidence d’artistes, suivi à l’automne de Viyé Diba qui propose une exposition autour de la « solidarité, générosité, proximité ».

 

Depuis le 12 avril, le plasticien et sculpteur camerounais Dieudonné Fokou est à l’honneur,. L’artiste présente son travaille «Entre l’œil et la matière». Façonnant le métal avec poésie, il nous raconte des histoires et nous transporte dans son univers. Depuis le 12 avril jusqu’à fin juin une exposition commune avec Justine Gaga plasticienne venant elle aussi du Cameroun est présentée. Ensuite jusqu’en fin septembre Justine présentera une exposition « salutations plurielles » qui évoluera au fur et à mesure de sa résidence. Elle a obtenu en 2014 le prix du Ministre de la Culture à la Biennale de Dakar.

 

 

 

 

Exposition ouverte au public

du mercredi au dimanche de 14h à 18h.

Accès : sur la D40 au lieu-dit Marestaing, à Montesquieu-Volvestre.

Contacts : par Mail et sur Facebook.

 

 

 

 

 

 

© photo : Laura L

MOTS-CLES :

Suivez-vous sur les réseaux sociaux