Dernières actualités

  • Avec la crise du coronavirus, de nombreux acteurs de la société civile redoutent que les “marchands de l’éducation” ne s’engouffrent dans l’opportunité offerte par cette crise. Un sujet à hauts risques qui pourrait transformer l’éducation comme un simple marché et pénaliserait une nouvelle fois les plus pauvres.

  • Depuis le 16 mars 2020, les enfants bukinabés sont privés d’école, à cause du Covid19. Comment le Burkina Faso fera-t-il face à cette crise sanitaire sans précédent ? Pierre Sawadogo, Directeur de l’antenne Solidarité Laïque Afrique de l’Ouest, s’inquiète pour son pays.

  • En Colombie, le président Ivan Duque a décrété un confinement préventif obligatoire jusqu’au 13 avril 2020, date à laquelle il pourrait le prolonger de plusieurs semaines. La fondation Enfances 2/32 à Pereira a dû revoir toute son action pour faire face à la crise. Tous les jours, ce sont 200 enfants et pas moins de 92 familles qui bénéficient de l’aide de cette fondation que Solidarité Laïque accompagne depuis maintenant plusieurs années.

  • A Dakar, dans le cadre des mesures sanitaires liées au Covid 19, le gouvernement vient d’imposer la fermeture temporaire de 20 000 daaras, et la fermeture définitive des daaras les plus précaires. Une partie de ces écoles coraniques contraignent des enfants à la mendicité dès 5 ans. Demain, les enfants talibés les plus vulnérables risquent de se retrouver à la rue, le ventre vide et à la merci de prédateurs encore plus violents. Interview de Loïc Tréguy, directeur éxécutif du centre Estel et de l’Association Village Pilote.

  • Après près de 3 semaines de fermeture des établissements scolaires, et une continuité pédagogique périlleuse et éprouvante pour les enfants, leurs parents et les enseignants, les vacances arrivent. Malgré le confinement, ce temps de répit sera nécessaire.

  • Plus de 4 enfants sur 5 sont déscolarisés dans le monde à cause du coronavirus. Une partie d’entre eux risque de ne jamais retourner à l’école. C’est pourquoi il faut dès maintenant préparer l’après crise. Si l'éducation est indispensable aujourd’hui, elle le sera encore plus demain.

  • Faible accès à internet, manque de contenus et de formation des enseignants pour assurer un enseignement en ligne…, la crise du Coronavirus risque de fortement aggraver les inégalités en Tunisie. Hela Nefti, Présidente de la Ligue tunisienne de l’éducation et partenaire du programme Soyons actifs/actives, manifeste son inquiétude pour son pays et appelle à recréer du lien.

  • Solidarité Laïque et Aide et Action, initiatrices de cet appel, interpellées par leurs partenaires africains, appellent le Président de la République à ne pas oublier l'Afrique dans une tribune parue dans Le Monde. Cette crise sera particulièrement dramatique sur ce continent.

Découvrez les outils pédagogiques sur l’égalité femmes-hommes

En savoir plus

Suivez-vous sur les réseaux sociaux