Afrique de l’Ouest : l’éducation, une urgence

En Afrique subsaharienne, 35% des enfants ne sont pas scolarisés et un tiers des enseignants ne sont pas formés. Solidarité Laïque agit avec ses partenaires pour relever le défi de l’éducation pour tous.

 

Avec une population qui devrait doubler d’ici 2050, la non-scolarisation de nombreux enfants africains aura des conséquences majeures sur les générations futures. Et pourtant, cette région du monde reste largement exploitée pour ses ressources qui ne profitent pas aux populations locales. Le taux de chômage est très important chez les jeunes et l’absence de perspectives, l’instabilité politique en poussent bon nombre à s’exiler.

 

170 organisations mobilisées pour l’accès à l’éducation

Avec ses partenaires, syndicats d’enseignants, associations locales, Solidarité Laïque soutient des initiatives pour permettre aux enfants et aux jeunes d’accéder à l’éducation et de retrouver confiance en l’avenir. L’action de Solidarité Laïque s’appuie sur un grand réseau régional qui compte aujourd’hui plus de 170 organisations regroupées en six plateformes nationales : Mali, Burkina Faso, République de Côte d’Ivoire, Bénin, Sénégal, Niger…Ces organisations se rencontrent, échangent leur expertise, portent ensemble un plaidoyer pour l’éducation et transforment progressivement leur environnement..

 

Donner un avenir aux jeunes des quartiers défavorisés

Confrontés à une instabilité politique, à un fort taux de chômage, les jeunes sont dans une situation très précaire. Dans un contexte de montée de la menace terroriste, il est urgent d’offrir à ces jeunes de meilleurs perspectives d’avenir. Le programme “Compétences pour demain”, qui succède à Top Eduq s’adresse aux jeunes des banlieues des grandes métropoles. Ces zones périurbaines que rejoignent les migrants régionaux sont sous-équipées en infrastructures éducatives et socio-éducatives. Elles cumulent de multiples facteurs d’exclusion qui conduisent parfois à des violences extrêmes.  C’est pourquoi Solidarité Laïque soutient des initiatives d’insertion professionnelle, d’éducation à la citoyenneté.

 

Militer pour une éducation inclusive

L’éducation des filles reste un enjeu majeur pour les pays d’Afrique subsaharienne malgré des progrès sensibles au cours des dernières années. Les filles font face à de nombreux obstacles : mariages forcés, abandon scolaire, qui les empêche de devenir autonomes et indépendantes. Solidarité Laïque et ses organisations partenaires agissent pour qu’elles réalisent leur potentiel et accèdent à une éducation de qualité.


Parce que chacun a droit à l’éducation, Solidarité Laïque soutient des initiatives d’accompagnement des personnes en situation de handicap pour favoriser leur intégration dans la société.

 

 

Des méthodes innovantes

Permettre aux acteurs d’être indépendants et de faire leurs choix est la clé pour que les changements soient durables et pérennes dans le temps. C’est pourquoi, Solidarité Laïque appuie une dynamique d’auto-développement en faveur de l’éducation.

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux