Pour une coalition francophone contre la marchandisation de l’éducation

La question du rôle des acteurs privés dans l’éducation et de la marchandisation de celle-ci à des fins lucratives est devenue le sujet de vives controverses. Notre démarche, issue de ce mouvement, s'inscrit dans une volonté de porter au sein de la société civile francophone les enjeux inhérents aux questions relatives à la marchandisation de l'éducation.

Détails de l'événement


Chaque année, davantage d’entrepreneurs locaux et d’entreprises multinationales investissent à grande échelle dans le marché jugé très lucratif de l’éducation. Et ce y compris en proposant des services à bas coût, de mauvaise qualité, et visant les populations pauvres. L’impact de ce phénomène en termes de contenus éducatifs, de ségrégation territoriale et d’inégalités sociales et plus généralement de réalisation des droits de l’Homme, en font un défi majeur pour les acteurs et les défenseurs du droit à l’éducation de tous tout au long de la vie.

D’autant plus saillante dans les pays avec de faibles capacités de régulation, la question du rôle des acteurs privés dans l’éducation et de la marchandisation de celle-ci à des fins lucratives est devenue le sujet de vives controverses, portées par un réseau d’organisations de la société civile, plusieurs déclarations de l’ONU et les travaux du rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à l’éducation. Notre démarche, issue de ce mouvement, s’inscrit dans une volonté de porter au sein de la société civile francophone les enjeux inhérents aux questions relatives à la marchandisation de l’éducation.

Les sociétés civiles francophones et anglophones doivent s’allier pour être force de proposition en actions concrètes. Pour cette raison, la Clinique de l’École de Droit de Sciences Po Paris et six organisations ont souhaité organiser une journée de rencontre et de réflexion commune au sein de la société civile francophone. Les objectifs de cette journée sont à la fois d’informer et de débattre sur l’état et l’impact de la marchandisation de l’éducation, et de commencer à proposer des réponses et des actions appropriées, sur la base de dynamiques existantes dans d’autres régions.

Un premier temps sera consacré à une mise en perspective des enjeux, sous forme d’une table ronde, rassemblant des experts autour de présentations de cas pratiques venus notamment d’Haïti, du Maroc, ou du Chili. Puis sera proposé un espace d’échange et d’approfondissement sur la démarche des associations partenaires, autour d’un « APPEL DE LA SOCIÉTÉ CIVILE FRANCOPHONE CONTRE LA MARCHANDISATION DE L’EDUCATION ET DES SYSTEMES EDUCATIFS ».

Cet événement est co-organisé par la Clinique de l’Ecole de Droit de Sciences Po, Coalition Education France, le Comité Syndical Francophone de l’Education et de la Formation, la Fédération Internationale des CEMÉA, Global Initiative for Economic, Social and Cultural Rights, Right to Education Project, et Solidarité Laïque.

Le programme détaillé sera disponible prochainement sur le site de l’Ecole de Droit de Sciences Po.

Suivez-vous sur les réseaux sociaux