“Les sociétés civiles sont au coeur du processus démocratique”

Solidarité Laïque salue l’attribution du Prix Nobel de la paix au quartet du dialogue national en Tunisie qui a œuvré à la transition démocratique dans son pays. Elle se réjouit notamment de voir reconnu le travail de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) et la Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme (LTDH), membres du programme Soyons actifs/actives.

Communiqué de Presse – Prix Nobel de la Paix / Tunisie 

 Mercredi 14 octobre 2015

 

Construire un monde de paix et respectueux des droits humains

 

« Ce Prix Nobel est une reconnaissance du rôle des sociétés civiles dans la construction d’un monde de paix et  respectueux des droits humains, commente ainsi Philippe Jahshan, Délégué aux actions de coopération internationale à Solidarité Laïque.  Pour le monde arabe, comme pour la Tunisie et son peuple, il salue l’attitude exemplaire des Tunisiens depuis 2011. Il rappelle aussi à quel point l’engagement individuel et collectif des organisations de la société civile est déterminant pour construire un avenir démocratique et renforce la détermination de Solidarité Laïque à contribuer à ces processus.»

 

Renforcer le dialogue civil et social

 

Le Programme concerté Soyons actifs/actives, auquel participent deux des organisations nobélisées, associe une cinquantaine d’acteurs tunisiens et français déterminés à réduire les inégalités d’accès aux droits. Sa charte des valeurs est au cœur du processus démocratique : « Nous, organisations de la société civile tunisienne et française, concevons notre engagement individuel et collectif, comme vecteur de promotion des droits humains, de la démocratie représentative et participative. Celui-ci induit un dialogue structuré avec les Etats et les collectives territoriales à même de permettre la consolidation de la vie démocratique et le renforcement du dialogue civil et social ». Solidarité Laïque coordonne ce collectif d’organisations dans le cadre d’une gouvernance démocratique.

 

Suivez-vous sur les réseaux sociaux