6 initiatives solidaires pour les réfugié.e.s en provenance d’Ukraine

Depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine, on estime à plus de 5 millions le nombre de réfugié.e.s qui ont dû fuir la guerre. Il s’agit de la plus grande crise des réfugié.e.s en Europe depuis le Seconde Guerre Mondiale.  Les dons reçus dans le cadre de notre appel à mobilisation nous ont déjà permis de soutenir 6 initiatives mises en oeuvre par nos partenaires au plus près des réfugié.e.s, en Roumanie et en Moldavie.

 

Découvrez les 6 premières initiatives solidaires que nous soutenons financièrement suite à notre appel à mobilisation, par l’intermédiaire de nos partenaires sur le terrain et de notre collectif (délégations départementales, organisations membres de Solidarité Laïque) engagé dans une solidarité locale et internationale, au plus près des réfugié.e.s.

 


 

À Soroca et Balti, deux villes situées au nord de la Moldavie, l’accueil des réfugié.e.s a donné lieu à un élan de solidarité. Mais après un premier accueil dans des hôtels et foyers universitaires, le manque de biens de première nécessité se fait ressentir. Dans les centres d’accueil, les enfants sont nombreux et la problématique majeure est celle de l’alimentation. Notre soutien permet de constituer des packs alimentaires qui sont distribués aux réfugié.e.s, la plupart n’étant pas encore autorisé.e.s à travailler en Moldavie pour subvenir à leurs besoins.

À Sorocca, le défi du froid glacial.

480 réfugié.e.s sont accueilli.e.s dans le district de Soroca, dont 34 enfants dans des jardins d’enfants et des écoles. Les autorités locales ont récemment pris des mesures pour soutenir les réfugié.e.s et leur fournir les services nécessaires pour se reconstruire. 

Les réfugié.e.s sont notamment accueilli.e.s dans le camp pour enfants « Tabara de Odhina » où des denrées alimentaires et des produits d’hygiène leur sont fournis. Le plus grand défi : assurer le chauffage dans ce centre qui n’est généralement opérationnel qu’en période estivale.

Partenaire : Conseil du district de Soroca
Pays : Moldavie
Porteur du projet : Délégation départementale de Solidarité Laïque du Cher

 

 

À Balti, la vigilance au quotidien !

3 établissements scolaires accueillent actuellement 450 réfugié.e.s, grâce à la mobilisation des enseignant.e.s et des élèves. Mais rien n’est gagné : après l’élan de solidarité du début de la guerre, le niveau d’approvisionnement en produits alimentaires et d’hygiène est très instable.

Partenaire : ONG Speranta Terrei
Pays : Moldavie
Porteur du projet : Délégation départementale de Solidarité Laïque du Cher

 


 

À Chisinau, capitale de la Moldavie, des actions solidaires sont organisées en faveur des réfugié.e.s en provenance d’Ukraine.

Nous y soutenons 2 projets avec comme priorités de fournir des denrées alimentaires et des produits d’hygiène aux familles réfugiées, mais aussi d’équiper les centres d’hébergements.

L’union fait la force !

Des lycéen.ne.s engagé.e.s, des associations de parents d’élèves et des enseignant.e.s du lycée Spiru Haret se démènent pour organiser ensemble l’hébergement des réfugié.e.s dans un ancien centre d’été et des collecte de biens de première nécessité. L’afflux continu de familles en provenance d’Ukraine nécessite une organisation logistique conséquente. 

Notre soutien a permis d’acheter des produits d’hygiène et des biens alimentaires, distribués au centre de réfugiés Ivancea. Ce centre n’étant pas équipé de cuisine, la priorité est maintenant d’acquérir du matériel électroménager pour pouvoir cuisiner sur place et éviter le transport de nourriture, en garantissant de bonnes conditions d’hygiène.

Partenaire : Association du lycée Spiru Haret
Pays : Moldavie
Porteur du projet : Délégation départementale de Solidarité Laïque du Cher

 

Il faut soigner les corps mais aussi les âmes.

Début avril, une première équipe de militant.e.s volontaires partie de France a mené un projet d’animation mobile dans des camps d’accueil de la capitale moldave. Les Francas du Maine-et-Loire y ont ainsi développé un projet d’animation mobile pour plusieurs camps d’accueil de la capitale. Une formation de 5 jours a été dispensée sur place pour accompagner des animateur.trice.s et encadrant.e.s dans l’organisation d’animations pour les enfants, qui représentent plus de la moitié des personnes réfugié.e.s. Une 2ème cohorte est déjà en préparation.

L’objectif : proposer aux enfants comme aux adultes soutien psychologique, accompagnement à la santé et temps d’animation ludo-éducatifs.

 

Pays : Moldavie
Porteur du projet : Francas du Maine-et-Loire

 


 

En Roumanie, en lien avec la Délégation Départementale de Solidarité Laïque du Cher, nous soutenons deux initiatives des associations locales Kiwanis Galati et Inima de Copil pour accueillir au mieux les réfugié.e.s dans des centres d’hébergement au départ non adaptés.

La ville de Galati, à quelques kilomètres de la frontière roumano-ukrainienne, est le seul point de passage sur la Mer Noire. Le flux de réfugié.e.s y est donc particulièrement important.

Tous les jours, on s’adapte à l’affluence.

3 lycées (Alexandru Ioan Cuza, Carol 1 et Élena Doamna) ont réaménagé leurs locaux dès le début de la guerre pour proposer un accueil décent et répondre aux besoins essentiels.

Dans ces centres éphémères où l’on accueille principalement femmes, enfants et personnes âgées, le besoin majeur est de s’approvisionner en denrées alimentaires et en produits d’hygiène. Mais en raison du transit intense et des nouvelles familles qui arrivent quotidiennement, les besoins évoluent constamment.

Partenaire : Association Kiwanis Galati
Pays : Roumanie
Porteur du projet : Délégation départementale de Solidarité Laïque du Cher

 

Priorité à l’éducation !

La fondation Inima de Copil se bat pour le respect des droits de l’enfant et notamment du droit à l’éducation de ceux.celles qui arrivent massivement d’Ukraine. Objectif : qu’ils.elles soient rescolarisé.e.s au plus vite et poursuivent leur éducation dans de bonnes conditions.

Partenaire : Fondation Inima de Copil
Pays : Roumanie
Porteur du projet : Délégation départementale de Solidarité Laïque du Cher

 


 

La guerre n’est pas terminée, poursuivons l’aide aux réfugié.e.s !

 


 

Retrouvez tous nos articles sur la guerre en Ukraine

 

 

Agissons ensemble pour soutenir les réfugié.e.s en provenance d’Ukraine

Suivez-nous sur les réseaux sociaux