Afrique de l’Ouest : dix ans de parcours !

Pour son dixième anniversaire, notre programme en Afrique de l’Ouest change de nom et devient TOP EDUQ – Toutes et tous pour une éducation de qualité ! L’aventure compte aujourd’hui 160 partenaires répartis sur six pays et plus de 380 projets réalisés.

L’histoire a commencé il y a dix ans et n’a cessé de prendre de l’ampleur depuis. En 2005, 34 organisations issues des sociétés civiles béninoise, burkinabè, malienne, nigérienne, sénégalaise et française s’étaient rassemblées face au même constat : si de plus en plus d’enfants vont à l’école en Afrique de l’Ouest, la qualité de l’éducation continue à faire défaut. Leur objectif est triple : améliorer le système éducatif, renforcer les compétences des diverses associations et des éducateurs sur le terrain et améliorer les politiques éducatives aux côtés des pouvoirs publics.

Aujourd’hui, de nombreuses étapes ont été achevées et le programme a pris de l’ampleur : ce sont à présent 168 mouvements d’éducation populaire, organisations de femmes, de jeunes, à vocation économique ou non, syndicats d’enseignants, associations de parents d’élèves ou d’aide sociale qui se mobilisent. Leurs leviers ? Quatre thématiques majeures identifiées sur le terrain : petite enfance, éducation de base, éducation non-formelle et handicap.

Plus de 380 projets ont été conduits depuis le démarrage du programme autour de ces enjeux. D’ampleurs variées, ils s’appuient sur l’expérience des acteurs locaux et sont ensuite partagés au sein du réseau. Additionnés les uns aux autres, ils forment une réserve de bonnes pratiques utilisée tant sur le terrain, pour améliorer le quotidien des éducateurs, animateurs, enseignants et des élèves, que dans le dialogue avec les pouvoirs publics, où elles légitiment l’expertise des membres du programme pour améliorer les politiques publiques en matière d’éducation.

Cette approche pragmatique fait la force du programme ; c’est là l’expertise de Solidarité Laïque, chef de file de cette dynamique. A l’horizon 2018, chacun des réseaux au Bénin, au Burkina Faso, au Mali, au Niger et au Sénégal seront autonomes et à même de continuer le chemin pour que tous les enfants aient accès à une éducation de qualité.

Des exemples de projets sont à découvrir dans le livret des dix ans ou sur notre site !

Suivez-vous sur les réseaux sociaux