Avec Pas d’éducation, pas d’avenir, de meilleures conditions pour apprendre à Tierkou

Six élèves sur une table pour deux : c’est dans ces conditions que se déroulaient l’année dernière les cours à Tierkou au Burkina Faso. Grâce à l’opération Pas d’éducation, pas d’avenir, c’est désormais du passé puisque l’association sportive et culturelle pour l’enfance a équipé deux écoles de mobilier scolaire neuf !

Dans le village de Tierkou, en plein cœur du Burkina Faso, les enfants font souvent jusqu’à 5km à pied tous les matins pour rejoindre l’école. Une raison de plus pour leur offrir de bonnes conditions pour étudier.

« C’est un effort qu’on n’est pas prêts à faire pour se retrouver coincés à trois sur une chaise. » s’inquiétait l’année dernière Zakaria Tene, notre partenaire de l’Association sportive et culturelle pour les enfants (ASCE) et membre de notre programme en Afrique de l’Ouest.  Pour lutter contre la déperdition scolaire qui découle de cette situation, l’association a donc participé à l’opération Pas d’Education, pas d’Avenir en 2016.

Les 500 élèves de Tierkou ont été équipés en mobilier scolaire neuf et peuvent désormais étudier dans de bonnes conditions. Dans le cadre d’un programme national d’assainissement, l’ASCE a également installé 35 lave-mains dans les écoles pour garantir de meilleures conditions d’hygiène aux élèves et à leurs enseignants. « Avant, les élèves allaient à la cantine mais ne pouvaient pas se laver les mains. » souligne Zakaria Tene.

Instituteur de formation, il voit quotidiennement les obstacles à la scolarisation : « Participer à Pas d’éducation, pas d’avenir  permet de résoudre les petits problèmes de l’école. En parallèle, nous menons un plaidoyer plus global pour sensibiliser les autorités sur les conditions d’éducation. Ce type de campagne nous renforce. »

Cette année, l’association aimerait financer la construction d’une bibliothèque qui profitera non seulement à l’école mais à tout le département puisqu’elle sera mise à disposition des élèves des environs. « Depuis 2012, j’apporte quelques documents à l’école mais il n’y a pas de lieux propices pour les élèves. »

MOTS-CLES :

Suivez-vous sur les réseaux sociaux