« La Course des Héros ? Une grande fête militante ! »

Partage, solidarité et sensibilisation : ce sont les trois mots que Jacques choisit pour illustrer la Course des Héros, à laquelle il participe aux côté de Solidarité Laïque. Rencontre avec un militant.

«  Je n’aime pas du tout courir  », annonce Jacques d’emblée. Pourtant, le 21 juin, cet ancien délégué de la MAIF participera pour la seconde fois à la Course des Héros, qui rassemble plus de 200 associations, dont Solidarité Laïque. Alors, pourquoi ? « Je m’engage à nouveau cette année parce que, finalement, c’est d’abord une grande fête pour défendre ses valeurs ! Pour ma part, c’est la laïcité qui me guide. Elle est au cœur du vivre-ensemble et en ce moment, on a vraiment besoin ! »

Un rendez-vous festif et engagé

Ancien directeur d’établissement, Jacques a rencontré Solidarité Laïque il y a vingt ans par le biais de la MAIF. La Course des Héros représente pour lui l’occasion de sensibiliser ses proches aux actions et aux valeurs de l’association.
Mais c’est aussi un moment d’échanges et d’engagement. «  Il y a un temps de partage en amont, quand on mobilise son entourage pour récolter des fonds et leur transmettre notre motivation. Et nous partageons entre militants le jour de l’événement !  » Car la Course des Héros est avant tout un moment festif qui réunit salariés, bénévoles et militants, même ceux qui n’aiment pas courir !

Trois de nos coureurs ont encore besoin de vous ! Soutenez-les !

 

Suivez-vous sur les réseaux sociaux