La Rentrée Solidaire 2014 : une mobilisation exceptionnelle !

Les élèves témoignent …

Les élèves et les jeunes sont les destinataires privilégiés de la Rentrée Solidaire et notamment de son volet « éducation à la solidarité ». Cette dernière a été l‘occasion de sensibiliser les jeunes –et moins jeunes- à des situations éducatives bien moins confortables que dans nos régions ou notre territoire métropolitain. Mais à côté de cela, la Rentrée Solidaire, c’est aussi la découverte d’autres paysages, cultures, défis.

« Non seulement nous avons pu apprendre pas mal de choses sur Mayotte, mais aussi sur le fonctionnement des écoles « ailleurs » »

« Je ne savais même pas que Mayotte existait ! »

« Mayotte est une île paradisiaque à vue d’œil, mais la vie là-bas est vraiment compliqué »

  • La Rentrée Solidaire c’est apprendre les enjeux l’éducation :

« J’ai vraiment compris que travailler dans de bonnes conditions était une vraie chance »

« Etudier, c’est vivre ! Travailler dans de bonnes conditions, il n’y a rien de mieux. »

  • Et c’est aussi participer et être acteur de la solidarité, par des jeunes et pour des jeunes ! :

« Solidaires entre nous ! »

« Ensemble on ira loin ! »

« Je referais la collecte pour la Rentrée Solidaire sans hésiter ! »

Témoignages récoltés dans des établissements de Linas, Moissy-Cramayel, de Bourcefranc Le Chapus et des Clayes-sous-Bois

Les éducateurs témoignent …

La Solidarité c’est quoi ?

« L’éducation civique, la solidarité, je pense qu’avant tout cela se vit », M. Ravel, du collège des Monts du Prince de Seyssel

« Se rendre compte que notre quotidien ici est exceptionnel » Mme Alary-Jean, principale du Collège Le Village, Trappes

La Rentrée Solidaire en quelques mots …

« Ce qui est important, c’est déjà de montrer que la pauvreté existe. Au-delà de ça, c’est la rencontre d’une culture différente qui a beaucoup compté pour moi (nous avons fait la connaissance de Mahorais). Je sais que les élèves de la métropole ont grand besoin d’élargir leur horizon. L’opération un cahier, un crayon est un pas vers la tolérance et j’y ai adhéré surtout pour ça. » Ecole élémentaire Goarem Goz, Plougastel-Daoulas (29)

« Il y a eu une réelle implication et participation dans le projet qui en résulte un véritable engouement tout en aiguisant leur sens de la solidarité. » ALAE (Accueil de Loisirs Associé à l’Ecole) Claude Simon, Perpignan

Une mobilisation exceptionnelle à l’école primaire Duclos

 

 

 

Enseignants, parents, animateurs, continuez à nous faire remonter vos actions, parlez-nous de ce que vous avez réalisé avec les enfants et les jeunes que vous accompagnez !

Remplissez le formulaire d’animations

Suivez-vous sur les réseaux sociaux