L’apprentissage par les vacances

Vélo, jeux de société, tâches du quotidien, chaque année les séjours proposés dans le cadre du Programme Vacances et Insertion sont l’occasion pour les enfants et pour les parents de découvrir de nouvelles activités mais aussi de renverser les codes de la vie quotidienne !

Se redécouvrir à travers de nouvelles activités

Dans la grande tente des PEP à la Turballe, s’entassent des vélos mis à disposition des vacanciers pour les sorties des petits et des grands. « C’est vraiment super d’avoir cela. » commente une vacancière ravie, qui profite avec ses enfants de ces installations depuis trois jours.

Faire du vélo, ce n’est pas une habitude pour tous. « Certains enfants apprennent à faire du vélo. Certains parents aussi apprennent  ! » souligne Anne-Sophie, l’une des dynamiques animatrices du camp de vacances à la Turballe. Les vacances permettent donc à chacune de ses familles de découvrir des activités qu’elles ne pratiquaient pas auparavant.

Sur la table prévue pour les repas conviviaux, des enfants se retrouvent pour jouer ensemble à des jeux de société avant le repas du midi. Ces jeux sont une redécouverte pour les enfants comme pour les parents. A la maison, chacun devant son poste de télé ou avec ses occupations respectives, ces temps en commun peuvent se raréfier. C’est aussi ça les vacances : se redécouvrir à travers d’autres activités et apprendre le vivre ensemble dans un nouveau contexte. « On espère qu’ils continueront à jouer chez eux » confie Anne Sophie l’animatrice, heureuse de voir certains enfants s’épanouir à travers ces activités.

Renverser les codes

A la fin du repas, certains enfants semblent prendre du plaisir à participer à la vaisselle. Au camping de la Turballe, participer à la vie collective, c’est aussi assurer ces tâches du quotidien que l’on n’a pas forcément l’habitude d’assumer dans le cadre familial. Les vacances, c’est donc l’occasion de renverser les codes. Les animateurs le remarquent : Les enfants s’adaptent plus rapidement que les parents et deviennent forces de proposition. Au fur et à mesure du séjour, ils prennent de plus en plus d’initiatives.

A travers ces activités, les enfants se responsabilisent : faire la vaisselle, préparer à manger… des tâches qui restent parfois au sein de la famille sous le monopole des parents. Les vacances permettent de rebattre les cartes et ces tâches banalisées au sein de la famille aident les enfants à s’affirmer.

Responsabilisation des enfants, découverte d’activités qu’on avait laissées de côté, apprentissage du vivre ensemble, les vacances par la rupture qu’elles créent sont l’occasion pour tout un chacun de s’épanouir personnellement.

 

Repères sur un programme solidaire

Cet été, 41 familles seront accueillies au Centre de Vacances de La Turballe dans le cadre du dispositif Vacances et Insertion avec le soutien de l’ANCV. Organisé par les PEP44, ces séjours sont encadrés par des animateurs motivés qui permettent un véritable échange entre les familles bénéficiaires du dispositif.

 

vacances et insertion

 

En 2015, Solidarité Laïque, en partenariat avec l’ANCV et ses délégations départementales, a permis le départ de 500 familles. Vous aussi soutenez le départ en vacances de ces familles !

Suivez-vous sur les réseaux sociaux