Maroc : une jeunesse déterminée à agir

Dans le cadre du programme que nous avons initié il y a plus de 12 ans au Maroc, 47 conseils de jeunes sont aujourd’hui actifs dans tout le pays. Focus sur une action qui a réveillé le désir de citoyenneté…

« Lors des dernières élections locales, grâce aux conseils de jeunes, on a vu dans les bureaux de vote des personnes qu’on ne voyait pas avant », explique Mustapha Lamrani, trésorier du Réseau Marocain de Jeunesse et de Concertation (Remajec). Un constat qui a été fait dans plusieurs régions où depuis plusieurs années s’activent des jeunes de 15 à 30 ans soucieux de prendre en main leur destin. « Des conseils de jeunes ont été créés dans le cadre d’un programme dont Solidarité Laïque a été le chef de file, le Programme Concerté Maroc », explique Alice Tawil, responsable Maroc à Solidarité Laïque. Parmi les sujets traités, la mobilité des jeunes dans les régions reculées, l’insertion professionnelle et l’accompagnement à la recherche d’emploi ou encore la participation politique reviennent souvent.

 

De jeunes citoyens engagés

 

A Taroudant, plusieurs membres du Conseil de Jeunes sont allés rencontrer les candidats qui se présentaient aux élections. L’objectif : les interroger sur leur vision de la jeunesse et leur programme politique pour améliorer leur sort. Pour intéresser et mobiliser leurs pairs, ils ont diffusé des courts films engageants sur Youtube. Une idée originale qui  a rencontré un franc succès : « les vidéos des interviews ont été très regardées », note Alice. Ce qui n’est sans doute pas pour rien dans le déplacement aux urnes des 18-25 ans. Lors des dernières élections locales, la participation des jeunes au vote a en effet été notable. « Plusieurs membres du Conseil de jeunes se sont présentés. Certains ont même été élus ! » souligne Alice.

 

Suivez-vous sur les réseaux sociaux