Projet “Place aux Jeunes !” : renforçons le pouvoir d’agir des jeunes !

Crédit photo : QualimeraProd
Découvrez deux nouvelles publications dans le cadre du projet “Place aux jeunes !” : un outil sur l’intégration des jeunes adultes avec moins d’opportunités (JAMO) et une fiche pratique pour favoriser le travail intergénérationnel, dans les structures de solidarité internationale.

 

Pour un recrutement plus inclusif dans les organisations de solidarité internationale

 

Aujourd’hui encore, trop peu d’opportunités de participation et d’engagement s’ouvrent aux JAMO (jeunes adultes en situation de handicap, issu.e.s d’un milieu social défavorisé ou d’une région moins dynamique que les autres). Ils.elles se retrouvent presque toujours en position de bénéficiaires des projets de solidarité plutôt qu’acteur.rice.s.

Face à ce constat, un outil sur le renforcement du pouvoir d’agir des jeunes a été élaboré afin de mesurer l’intégration des jeunes éloigné.e.s de l’engagement dans les projets et structures des organisations de solidarité internationale et surtout d’encourager et d’accompagner les salarié.e.s et bénévoles avec des responsabilités associatives dans l’accueil et la collaboration avec ces publics.

Cet outil, disponible gratuitement, a été développé dans le cadre du projet “European Project on Youth Participation”, financé par l’Agence Erasmus+, qui porte au niveau européen les activités d’échanges de pratiques de “Place aux jeunes !”. 

 

Découvrez l’outil “Intégrer les jeunes éloigné.e.s de l’engagement dans les structures et renforcer leur pouvoir d’agir”

 

Consultez la version numérique

Téléchargez la version pdf

En savoir plus

 

 

Pour favoriser le lien intergénérationnel au sein des organisations de solidarité internationale

 

Suite à un atelier d’échanges de pratiques entre des organisations de solidarité internationale, de jeunesses et d’éducation populaire organisé par la commission Jeunesses et Solidarité Internationale (JSI) de Coordination SUD, la fiche pratique “Comment renforcer la légitimité des jeunes et favoriser le travail intergénérationnel ?” a été publiée. 

Elle répond à la fois au sentiment d’illégitimité parfois ressenti par les jeunes confronté.e.s à des personnes plus expérimentées ou qui ne tiennent pas compte de leur avis et aux difficultés éprouvées par les structures pour renouveler leurs forces vives et favoriser la collaboration entre jeunes et personnes plus âgées.

Cette fiche présente 3 axes de recommandations :

  • le travail de la posture des professionnel.le.s pour favoriser le travail intergénérationnel ;
  • la prise en compte des réalités et des intérêts des jeunes et la co-construction de leurs parcours d’engagement ;
  • le renforcement de leur légitimité. 

 

Découvrez la fiche pratique “Comment renforcer la légitimité des jeunes et favoriser le travail intergénérationnel ?”

 

Téléchargez le pdf

En savoir plus 

 


 

À propos du projet “Place aux Jeunes !” :

 

 3 objectifs transversaux :

  • Soutenir et transformer les organisations de la société civile en proposant des parcours de formation et des ateliers d’échanges de pratiques, afin de renforcer la place des jeunesses dans leurs projets, structures et gouvernances ;
  • Renforcer et affirmer un plaidoyer collectif sur la nécessité d’une participation authentique des jeunes dans les politiques publiques, en particulier de solidarité internationale ;
  • Fédérer les acteurs et actrices de la solidarité internationale autour de pratiques concrètes, en proposant des parcours d’accompagnement et d’apprentissage mutuel entre pairs et des dynamiques territoriales structurées sur ces enjeux transversaux.

 

Lancé en 2019, soutenu par l’Agence Française de Développement, porté par Engagé.e.s et Déterminé.e.s en lien avec la Commission Jeunesses et Solidarité Internationale de Coordination SUD (plateforme française des ONG), le projet “Place aux Jeunes !” réunit un consortium de 13 organisations de la société civile de solidarité internationale, de jeunesse et d’éducation populaire : E&D, le Cnajep, Plan International France, Solidarité Laïque, le FORIM, les Scouts et Guides de France, le Réseau Euromed France, Migrations & Développement, France Volontaires, ESSOR, l’IRAM, le GRET, et le Grdr Migration – Citoyenneté – Développement.

Solidarité Laïque est l’un des membres fondateurs de ce projet et en coordonne le volet formation.

 

La publication de l’outil “Intégrer les jeunes éloigné.e.s de l’engagement dans les structures et renforcer leur pouvoir d’agir” marque le démarrage de la seconde phase du projet.

 

Crédit photo : QualimeraProd
Crédit photo : QualimeraProd

Suivez-nous sur les réseaux sociaux