Rentrée Solidaire : comment les enseignants et éducateurs s’adaptent

La rentrée solidaire 2020 avec les enfants d’Haïti est lancée depuis le 7 septembre. Comme chaque année, l’action s’organise en deux temps, la collecte, puis la distribution. En plus d’apporter un bien matériel, ce programme permet aussi l’éducation à la solidarité et à la diversité culturelle. Dans ce climat exceptionnel lié à la crise sanitaire, Anne Marchand, professeure d’histoire-géographie dans un collège à Limoges, revient sur l’importance d’un tel programme.

Comment avez-vous repensé vos actions cette année ?

Cette année l’habituel Cross Solidaire n’aura pas lieu mais la distribution pourra se faire en respectant le protocole sanitaire.  Chaque année, cet événement suscite la curiosité des collégiens, qui pour certains souhaitent m’aider dans l’organisation des collectes des années suivantes. Cela concerne notamment tous les élèves qui sont membres du club « bien vivre ensemble ». Cette année, même si nous regrettons l’annulation du Cross Solidaire, il y aura le concours d’affiche. Comme chaque année, les élèves seront amenés à réfléchir sur l’action solidaire en Haïti et devront réaliser un poster sur ce thème.

Comment vous êtes-vous organisée pour parler d’Haïti à vos élèves ?

Depuis que je connais le pays bénéficiaire de la Rentrée Solidaire, j’ai adapté mon programme pour les cinquièmes à l’aide des outils pédagogiques de la Rentrée Solidaire afin de prendre le temps de sensibiliser à l’histoire d’Haïti.  Je suis fidèle à l’opération depuis plusieurs années et j’organise le programme de l’année de manière à intégrer cette opération que je trouve très enrichissante pour les élèves.

Comment utiliser les récents événements afin de sensibiliser à l’action solidaire ?

Nous sortons tout juste d’une expérience inédite qui a marqué les jeunes. Il est très facile de poser la question de la solidarité internationale dans le contexte dans lequel nous sommes. En effet, les jeunes comprennent assez facilement que durant le confinement, les choses ne se sont pas organisées de la même façon pour tout le monde et que dans de nombreux pays la continuité pédagogique, déjà difficile la majeure partie du temps, était impossible durant quelques mois.

Avec la crise sanitaire, avez-vous le sentiment que les collègues sont prêts à s’engager dans cette aventure ?

Aujourd’hui, j’incite mes collègues à rejoindre l’action malgré les défis sanitaires. J’ai déjà plusieurs collègues qui sont prêts à se lancer dans l’aventure. La rentrée solidaire c’est toujours l’occasion de belles rencontres et elle permet aux enfants de s’évader, ce qui est plus que nécessaire en ces moments d’incertitudes.

 

 

Comment participer à la Rentrée Solidaire, cette collecte de fournitures pour sensibiliser au droit à l’éducation ? Rendez-vous sur www.rentreesolidaire.org

Découvrez les outils pédagogiques préparés en lien avec Solidarité Laïque Haïti.

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux