Sénégal : soutenir le combat des femmes

La FSU, membre de Solidarité Laïque, est engagée au Sénégal dans des actions auprès des femmes pour les aider sur le chemin de l’autonomie et de la parité. Un projet que soutient Solidarité Laïque dans le cadre de ses microprojets. Focus.

« Chaque chantier ouvert pour la parité est un chantier utile ! Le travail entrepris par la FSU auprès des syndicalistes et des femmes rurales est à mettre au compte de ces progrès», constate N’Deye Diakhate, secrétaire générale d’une organisation syndicale sénégalaise dans le secteur de la santé et présidente sortante  du Mouvement des femmes de la CSA.

Conquérir son indépendance économique

Le premier atelier a été organisé en 2014 avec trente femmes rurales travaillant dans le secteur informel, pêche et agriculture et peu au fait de leurs droits. « Quatre jours plus tard, elles sont reparties avec six projets concrets, allant d’un programme d’alphabétisation, à un élevage de poulets, en passant par le forage d’un puits », explique Michelle Olivier, coordinatrice du secteur international de la FSU.  Parmi eux, la coopérative de Djilor qui cultive des fruits et légumes, fabrique des boissons et des vêtements. « Aujourd’hui, c’est une centaine de femmes du village, sur trois générations, qui y participent», explique N’deye. « Organiser le travail, en faire une source de revenus réguliers, mettre en place des liens de solidarité, tels sont les principaux retentissements tangibles de ce projet qui a véritablement transformé la vie du village », souligne Michelle Olivier.

Améliorer la représentation des femmes dans les instances

En 2015 et 2016, Solidarité Laïque a soutenu un autre projet lié à la représentation des femmes dans leur syndicat. Etat des lieux, prise de conscience de leurs droits, entraînement à la prise de parole, mise en œuvre  d’actions concrètes pour faire entendre leur voix et obtenir leur juste place dans les lieux de décision, tel a été le programme intense qu’ont suivi les 40 participantes. « Un an plus tard, quand nous nous sommes retrouvées, cinq femmes étaient devenues secrétaires générales de leur syndicat, constate Michelle Olivier. Autant dire qu’elles ont été acclamées et que cela encourage  les autres à persévérer ! » Et, à l’occasion du dernier congrès national de la Confédération des syndicats autonomes du Sénégal (CSA), elles ont rédigé et diffusé une publication sur les questions de parité en politique, des violences faites aux femmes et autres sujets sensibles. « Ce journal a été diffusé auprès de 400 personnes lors du Congrès, dont 85 % d’hommes. Cela a fait réagir ! » s’amuse N’Deye. Un pas de plus en avant qui contribue à transformer les mentalités et les pratiques.

 

La Fédération syndicale unitaire (FSU) est une fédération de syndicats nationaux de le fonction publique , principalement de l’Éducation, mais aussi la Recherche, la Culture, la Formation et  l’Insertion.

 

Suivez-vous sur les réseaux sociaux