Solidarité Laïque au côté du peuple syrien

A l’appel de plusieurs associations, dont Solidarité Laïque, syndicats et partis politiques un rassemblement de citoyennes et citoyens a permis de rendre hommage au peuple syrien et, en cette année de commémoration des 25 ans de la Convention internationale pour le droits des enfants, aux enfants victimes de la guerre.

 

Occasion pour les orateurs et oratrices présent/e/s de rappeler le terrible engrenage qui a mené à la situation tragique que connait le peuple syrien (voir ci-dessous)

Il ne faut pas se tromper ! Le premier responsable de cette situation est le pouvoir autocrate de Bachar El Assad. La répression exercée par la police, l’armée et les milices affidées sur les militants de la révolution populaire et pacifique, le double jeu mené par ledit pouvoir envers des factions armées à dominante islamiste radicale a abouti à cette guerre sanglante à l’issue imprévisible. La dimension confessionnelle, attisée en interne et par des puissances régionales (et au-delà) qu’a pris le conflit ne fait qu’aggraver les choses.

Rien ne justifie la frilosité de la « communauté internationale » (Nations Unies et Union européenne) qui n’a pas soutenu comme il le fallait cette révolution syrienne, notamment à l’occasion du franchissement de la ligne rouge (l’utilisation de l’armement chimique). Il est encore temps pour le Conseil de sécurité d’imposer l’arrêt du conflit et de faire en sorte que le Syrie soit libérée et que le peuple syrien prenne en mains sa destinée.

A défaut, il est à craindre que le bilan ne soit encore plus lourd !. Ce n’est pas acceptable !

Roland Biache
Délégué Général de Solidarité Laïque

 

Le conflit syrien en chiffres :
• 250 000 victimes
• 17 628 enfants tués
• 128 gazés
• 95 morts sous la torture de Septembre 2011 à octobre 2014

 

Suivez-vous sur les réseaux sociaux