Solidarité Laïque aux côtés de la société civile tunisienne

Deux ans après la révolution, Solidarité Laïque et ses organisations membres agissent conjointement avec la société civile pour accompagner le processus de transition démocratique.

A la suite des mouvements sociaux qui ont conduit au départ de l’ex-président Ben Ali il y a deux ans, la Tunisie a engagé un processus de transition démocratique.

 

Solidarité Laïque et ses organisations membres agissent conjointement avec la société civile tunisienne pour accompagner ce processus afin qu’il garantisse le respect des droits humains et un développement social du pays, particulièrement dans les territoires marginalisés du pays.

Ainsi, Solidarité Laïque avec ses organisations membres et ses partenaires tunisiens a engagé durant l’année 2012 un programme de coopération tuniso-français appelé « Soyons Actifs/Actives » visant la réduction des inégalités sociales et territoriales en Tunisie.

Ce programme, co-financé par l’Agence Française de Développement, travaille actuellement à l’identification et l’expérimentation des conditions d’inclusion sociale et citoyenne des populations défavorisées dans cinq territoires de la Tunisie : Gafsa, Kasserine, Sidi Bouzid, Bizerte et le Grand Tunis.

Parallèlement, l’objectif est de renforcer les organisations de la société civile tunisienne pour qu’elles soient une force positive dans la démocratisation du pays.

Basé sur la réciprocité des échanges et des savoir-faire, sur le vivre ensemble, ce partenariat s’inscrit dans la durée et pour un rapprochement des deux rives de la Méditerranée.

Suivez-vous sur les réseaux sociaux