Une bibliothèque à Haïti

Trois professeurs du collège Jean Cocteau et un professeur d’université ont collecté des livres et les ont portés à l’Ecole municipale Saint-Martin de Port-au-Prince dans le cadre de leur partenariat éducatif. Retours.

Tout a commencé avec un crayon

Participant de l’opération « Rentrée Solidaire – Un cahier, un crayon » de 2010 pour les enfants haïtiens, le collège Jean Cocteau de Beaulieu-sur-Mer a poursuivi depuis sa mobilisation pour Haïti. « Nous sommes restés très attachés à Haïti, raconte Sabrina Guillerme. Nous avons donc poursuivi l’échange dans le cadre du partenariat éducatif du projet Ayiti Ti Moun avec Solidarité Laïque et Ed’Haïti ».
L’objectif : construire et équiper une bibliothèque pour l’Ecole municipale de Saint-Martin de Port-au-Prince. Ce projet solidaire doit également sensibiliser les collégiens français à la solidarité internationale. « Ce partenariat éducatif ne consiste pas uniquement à collecter des fonds et des fournitures. Les enfants français et haïtiens échangent aussi entre eux par le biais de lettres, de photos et de dessins. Ils découvrent le quotidien des uns et des autres » explique Anne Magali Garrel.

Bien plus que des livres, une expérience humaine

Les collégiens ont collecté 120 livres pour la bibliothèque. Une livraison qui correspondait aux besoins définis par les enseignants haïtiens. Quatre professeurs français les ont apportés sur place. « Ce voyage nous a permis de constater l’avancée du projet et [nous avons échangé avec nos homologues haïtiens sur nos méthodes pédagogiques, découvert leurs conditions d’enseignement  » relate Thierry Warin.
Les professeurs français ont aussi participé à la construction de la bibliothèque et organisé des animations culturelles (ateliers de lecture autour des livres apportés) et sportives pour les élèves haïtiens. « Nous avons organisé un tournoi de football au sein de l’école. Les enfants étaient ravis d’avoir leur propre Coupe du Monde », témoigne Virginie de Marcellis-Vial.

« Après le séisme de 2010 qui a touché Port-au-Prince, le système éducatif a été fortement ébranlé : écoles détruites, conditions d’hygiènes déplorables, bâtiments vétustes, manque de personnel enseignant qualifié, …
Dans le cadre du PROCEDH, Solidarité Laïque participe à l’amélioration du système éducatif haïtien notamment par la formation etl’accompagnement des enseignants et grâceaux parrainages éducatifs. Mais beaucoup reste à faire. Les initiatives solidaires, comme le projet du Collège Jean Cocteau, y contribuent en offrant aux enfants haïtiens un cadre décent et l’équipement nécessaire à leur apprentissage.
 »

Suivez-vous sur les réseaux sociaux