Confinement : « Mieux vaut se tromper que de laisser un enfant en danger »

Le nombre d' appels au 119 a augmenté de plus de 20 % depuis le début du confinement et même bondi de 89 % la semaine dernière. Solidarité Laïque s'associe à plusieurs associations pour lancer l'alerte.

” Alors que commencera demain la huitième semaine de confinement, il est certain que les situations de violences à l’encontre des enfants augmentent dans ces circonstances particulières. 80 % des violences faites aux enfants ont lieu dans le cadre intrafamilial. (…) Confinés, les enfants voient leurs interactions sociales diminuer et leurs chances de pouvoir confier ce qu’ils vivent, de trouver du répit ou d’être aidés par un adulte bienveillant sont infimes. ”

 

Lire la tribune dans son intégralité sur leparisien.fr 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux