La lettre de solidarité Laique n°43

Dossier "Spécial Haiti"

Le long cheminement de la reconstruction…

 

Face à l’ampleur du désastre qui a touché Haïti le 12 janvier 2010, un vaste mouvement international de solidarité s’est mobilisé pour soutenir le peuple de ce pays. Face à l’urgence, des moyens conséquents ont été déployés. Après un peu plus d’un an, et les passages ravageurs de trois cyclones ainsi que le déclenchement d’une épidémie cholérique très virulente, la vie reprend le dessus, mais dans des conditions toujours aussi précaires pour la quasi totalité de la population.

  • Solidarité Laïque a été bouleversé par le sort des sinistrés. Avec les fonds recueillis auprès des donateurs, elle a mobilisé ses organisations membres pour débuter le long cheminement de la reconstruction.
  • Sur ce territoire très fortement investi par les “entreprises” de solidarité internationale, Solidarité Laïque a fait valoir la démarche qui est la sienne. Elle ne s’est pas inscrite dans cette surprenante compétition de la pose de drapeaux à l’effigie des organisations où les victoires se chiffrent en camps de réfugiés conquis! Elle n’a pas souhaité être prestataire d’interventions où le «coup » médiatique a parfois plus d’importance que le projet et où le peuple est considéré au mieux comme bénéficiaire, au pire comme un simple exécutant.
  • En l’espace de quelques mois, Solidarité Laïque, comme trop peu d’autres organismes, s’est positionnée en affirmant et en mettant en œuvre une dynamique de partenariat qui veut privilégier les acteurs du territoire dans la gouvernance et la mise en œuvre du programme en cours d’élaboration. Au delà de l’urgence et des actions humanitaires, elle considère que la pertinence des actions engagées doit se développer et s’apprécier dans une certaine durée. Enfin, notre organisation associe de plus en plus fréquemment au terme de solidarité la notion de co-développement. Les interventions de Solidarité Laïque se conçoivent pour ainsi dire en double détente : pas d’intervention en Haïti sans effet ici en France, en particulier auprès des jeunes générations dans le cadre d’opérations d’éducation à la solidarité et en partenariat avec les ressortissants haïtiens vivant sur le territoire national.
  • Depuis bientôt un an, Solidarité Laïque, avec ses organisations membres, mène des actions conformément aux engagements pris, notamment à l’égard des donateurs. Dans quelques semaines, un programme franco-haïtien sera finalisé. Les attentes sont importantes et notre engagement toujours aussi déterminé. Il n’y a que les moyens qui nous limitent aujourd’hui !

 

Suivez-vous sur les réseaux sociaux