Massacre d’enfants à Peshawar : le drame et la révolte

132 enfants assassinés dans leur école au Pakistan. Cet acte abominable rappelle que l’éducation en 2014 a été prise pour cible des extrémistes. Nous ne lâcherons pas !

“132 enfants et plusieurs enseignants ont été assassinés dans leur école à Peshawar. Cet acte est atroce. Il rappelle les attaques de Boko Haram au Nigéria, ou les violences sur le chemin de l’école au Yémen, en Syrie… et, au-delà des tragédies humaines, démontrent qu’en 2014 l’éducation est prise pour cible par la barbarie et la lachêté humaines : tous les jours, des enfants et des enseignants mettent leur vie en danger pour accéder à leur Droit humain fondamental, le droit à l’éducation.

 

Rien ne peut justifier d’entraver le droit à l’éducation des enfants, et surtout pas par la violence et l’intimidation.Les lieux d’éducation doivent être préservés et sécures, afin que les enfants puissent y apprendre, jouer et être avec d’autres enfants, tout simplement “être des enfants”.

Il nous faut réaffirmer que l’éducation est la clé pour lutter contre les extrémismes, proumouvoir la tolérance, la justice sociale et la citoyenneté. Il ne faut pas faillir dans ce métier d’éducateurs à la paix.

Militants du Droit à l’éducation, partout dans le monde, nous devons réaffirmer haut et fort le droit de chaque enfant, jeune et adulte, d’aller à l’école en toute sécurité et d’apprendre dans un environnement sûr et favorable à sa santé. Cette priorité doit être intégrée au prochain cadre mondial pour l’éducation post 2015.

Solidarité Laïque est en deuil, mais ne lâchera pas !”

 

Carole Coupez, responsable du plaidoyer à Solidarité Laïque

Suivez-vous sur les réseaux sociaux