“Monsieur le ministre de l’éducation” par des élèves de CM2 et des Ulis

Ils sont élèves en CM2 et en Ulis à l’école Bois Bohy de Evreux, et dans le cadre des Écrits pour la Fraternité organisés par la Ligue des Droits de l'Homme, ils ont décidé d’écrire une lettre collective au ministre de l’éducation. Une texte mêlant indignation et espoir.

Monsieur le Ministre de l’éducation,

 

Il y a beaucoup d’enfants qui n’ont pas la chance d’aller à l’école. 

Pourtant on m’a appris le mot “ÉGALITÉ”. 

Alors je rêve d’une école meilleure et je ne perds pas espoir.

 

Je ne veux plus que des enfants risquent leur vie pour aller à l’école. 

Je ne veux plus que l’école soit payante. 

Je ne veux bien que le handicap empêche des enfants d’aller à l’école. 

Je ne veux plus que l’on rejette les filles des écoles. 

Je ne veux plus que des enfants soient obligés d’aller au travail pour nourrir leur famille. 

Je ne veux plus voir la tristesse et le besoin dans les yeux des enfants marchant pendant des heures pour aller à l’école. 

 

Je veux voir des enfants heureux, souriants avec leurs amis au milieu d’un cour d’école. 

Je veux qu’ils puissent apprendre, s’exprimer, réfléchir, jouer, dessiner, s’amuser.. en fait juste profiter de la vie.

 

Les CM2 et les Ulis 

de l’école Bois Bohy à Evreux 

Ce texte a été proposé dans le cadre des concours des écrits pour la fraternité organisé par la Ligue des Droits de l’Homme. Chaque année Solidarité Laïque est membre du jury de ce concours. Solidarité Laïque a fait le choix de publier certains des écrits proposés pour donner un écho à ces textes humanistes. 

En savoir plus sur les concours de la fraternité

 

Solidarité Laïque agit en faveur des droits de l’enfant  : 30 ans après la Convention Internationale des droits de l’enfant, il y a urgence ! 

 

Illustration : © carrotinka 541307689 – Watercolor illustration of ship of refugee – Illustration

 

MOTS-CLES :

Suivez-vous sur les réseaux sociaux