Nos meilleurs vœux pour cette fin d’année

En cette fin d’année, toute l’équipe de notre association se joint à moi pour vous exprimer sa reconnaissance. Nous vous remercions de votre engagement à nos côtés. Vous nous donnez les moyens d’agir. Notre gratitude s’adresse aussi aux militants, bénévoles, à nos partenaires des pays où nous agissons, ainsi qu’à tous les enseignants, éducateurs, enfants et jeunes qui agissent au quotidien pour un monde plus solidaire. A tous, nous présentons nos meilleurs voeux de bonheur et de santé pour ce nouvel an qui vient.

Ensemble, notre ambition est de contribuer à relever les principaux défis qui se posent à notre monde et à nos sociétés. Ils sont économiques, sociaux, climatiques, religieux, politiques et idéologiques. Des replis identitaires ou nationalistes se manifestent par la peur et le rejet des autres. La question des migrants nous indigne parce qu’elle révèle une triple crise de la liberté de se déplacer librement, de l’égalité entre les êtres humains et de la fraternité.

Ces menaces sont porteuses de conflits. L’apprentissage du mieux vivre ensemble et de la tolérance, fondements du principe de laïcité, deviennent donc des enjeux majeurs pour la paix de l’humanité. Chez Solidarité Laïque, notre conviction est que ces problèmes sont liés et que leurs solutions passent par l’amplification de nos actions d’éducation. C’est ce que nous faisons :

 

En Afrique subsaharienne, nos actions se sont élargies de 4 à 6 pays. Elles se concentrent vers les enfants et les jeunes les plus démunis des banlieues des grandes villes d’Afrique de l’Ouest. Ce vaste programme est axé sur l’accès à l’éducation et à la formation professionnelle des milliers de filles et garçons africains.

 

 

 

 

 

 

 

 

En Tunisie, nous restons aux côtés de tous les partenaires qui agissent contre les inégalités, pour l’accès à une éducation de qualité et pour faire réussir la démocratie et les valeurs dont elle est porteuse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au Sri Lanka, notre programme pour la scolarisation des 3-6 ans est en cours d’extension à l’ensemble du pays. Grâce au travail conduit avec les pouvoirs publics et les syndicats enseignants,  ce sont 1 million et demi de jeunes enfants qui auront accès à l’école dès le plus jeune âge, un gage de réussite scolaire pour la suite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En Haïti, après le passage de l’ouragan Matthew il y a 2 ans, nos efforts pour reconstruire les écoles ont porté leurs fruits : grâce à votre soutien, 3500 élèves ont pu reprendre le chemin de l’école. D’autres chantiers sont en cours, les besoins sont importants et nous nous heurtons à des difficultés matérielles et de financement.

 

 

 

 

 

 

 

Dans ces 4 régions du monde vont s’ouvrir 4 filiales de Solidarité Laïque : à Ouagadougou, à Tunis, à Colombo et à Port-au-Prince, pour suivre le bon déroulement de ces programmes internationaux, ce qui est une garantie d’efficacité dans l’utilisation de vos dons.

 

L’an prochain, nous continuerons de faire éclore des dizaines de micro-projets complémentaires de nos programmes internationaux soutenus par les pouvoirs publics et qui impliquent des dizaines de partenaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec votre soutien, nous resterons aussi aux côtés des centres éducatifs qui accompagnent et éduquent des enfants, prioritairement des filles, et les personnes les plus en difficulté : orphelins, enfants et jeunes en situation de handicap ou, comme en Colombie ou au Mali, jeunes qui ont été contraints avec leur famille à quitter les zones de conflits.

 

 

 

 

 

 

 

Au-delà, avec les membres de notre collectif, nous conduisons de nombreuses actions d’éducation à la solidarité. Nous dialoguons avec les pouvoirs publics, au sein de collectifs, pour dénoncer les inégalités, exclusions et discriminations, notamment sur les thèmes des migrations, de l’accès à l’éducation pour tous et de la défense des droits des enfants.

 

 

 

 

 

 

Pour accroître nos missions d’éducation pour les enfants en France et dans le monde, il faut aujourd’hui que notre association poursuive son développement. Ceci passe par la croissance des ressources privées issues de votre générosité.

 

Agir pour l’enfance contribue à l’avènement des sociétés plus justes, solidaires, laïques et ouvertes aux autres. Merci de votre engagement pour la cause que nous défendons !

     Anne-Marie Harster, Présidente de Solidarité Laïque 

MOTS-CLES :

Suivez-vous sur les réseaux sociaux