Pas d’Education Pas d’Avenir : Zoom sur 6 projets

3 jours après le lancement de la campagne de financement participatif Pas d'Education, Pas d'Avenir, zoom cette semaine sur 6 projets, à l'image de la diversité des projets de l'opération !

26 projets dans 10 pays pourraient être financés grâce à l’opération Pas d’Education, Pas d’Avenir !

Cette semaine, on fait le tour de deux continents : Afrique de l’Ouest et l’Asie avec 6 projets !

 

Soutien scolaire à Ziguinchor

Sénégal : alphabétisation et soutien scolaire pour les enfants de Ziguinchor

 
Au Sénégal, l’association Futur Au Présent souhaite offrir des cours d’alphabétisation et de soutien scolaire aux enfants des rues de Ziguinchor.

Ce projet se déroule dans la région méridionale du Sénégal, la Casamance, l’une des régions les plus pauvres du pays et a pour objectif d’équiper le Centre d’Hébergement d’Urgence de Ziguinchor: ouvert en 2012, il accueille les enfants errants, en rupture familiale, en rupture avec la loi, et leur offre protection et soutien.
Un projet qui mérite un petit coup de pouce !

 

Soutenir ce projet 

 

 

Mali : aide au groupe scolaire de Banankabougou

 

Dans la commune de Banankabougou au Mali, les filles sont de moins en moins nombreuses à s’inscrire à l’école.

Afin d’augmenter la mixité au sein de l’école, l’association Benkadi AFEMA 20 se mobilise pour la construction de latrines séparées, pour préserver l’intimité fille/garçon et améliorer les conditions d’hygiène. Cela permettra de mieux accueillir les élèves et de préserver une équité dans les conditions de vie scolaire. De plus, l’association souhaite organiser des groupes de discussion pour sensibiliser les parents à l’importance de l’éducation, et les enseignants à de nouvelles méthodes de travail et d’écoute des élèves.

Soutenir ce projet 

 

 

Myanmar : de nouvelles cloisons pour l’école de Poke Ba Kan

 

Deux classes de 30 élèves dans une même salle, ça vous paraît un peu cacophonique ? C’est pourtant le quotidien dans cette école à Myanmar.

Le Myanmar (ex-Birmanie) est un pays d’Asie du Sud-Est encore assez peu développé et qui reste relativement préservé du tourisme de masse. Après avoir connu une série de dictatures militaires, le pays se relève enfin et souhaite rattraper ses voisins asiatiques dans leur développement. Les universités et écoles ont réouvert, mais le niveau d’éducation reste encore médiocre.

Le projet au sein de l’école de Poke Ba Kan consiste à construire des cloisons et de plafonds isolant du bruit, pour définir des salles de classe délimitées, propices à l’apprentissage.
Soutenir ce projet 

 

 

 

Madagascar : pour l’extension d’une salle informatique à Tuléar

 

A Madagascar, une importante partie de la population adulte est analphabète, et le sous-emploi est important. Le contexte économique malgache ralentit considérablement l’insertion professionnelle, et certains diplômés ne peuvent trouver de travail en raison d’un manque de compétences dans certains domaines.

Ce projet consiste en l’augmentation de la capacité d’accueil d’une salle informatique. Depuis la création de ce dispositif en janvier 2015, plus d’une centaine d’enfants a accès chaque semaine à l’apprentissage du traitement de texte, du tableur et de la gestion des emails : néanmoins, l’extension de cette salle informatique permettra à terme d’accueillir 250 enfants par semaine, et ainsi de les former aux outils informatiques qui leur seront utiles dans leurs études supérieures, puis sur le marché du travail.

Soutenir ce projet 

 

Bgf

Maroc : des ateliers de lecture pour une éducation de qualité à Khouribga

 

Bien que le Maroc soit un des pays les plus riches d’Afrique, on constate encore des disparités d’éducation dans ce pays nord-africain. Dans certaines régions rurales et reculées, l’enseignement dispensé est souvent désuet et il existe peu de structures propices à l’apprentissage en dehors des écoles.

L’objectif de ce projet est la création de plusieurs ateliers de lecture: cela passe par le réaménagement des bibliothèques, mais également l’organisation de coins de lecture dans les classes.
Pour assurer la réussite de ce projet, les enseignants seront formés pour gérer les bibliothèques et animer les espaces de lecture.

Soutenir ce projet 

 

 

Cameroun : des clubs de sécurité routière pour les écoles de Douala

 

Au Cameroun, aller à l’école est dangereux. Et pourtant, les dangers sur la route sont un véritable obstacle à la scolarisation.
L’association AfricaFrance Solidaire milite pour la création de clubs de sécurité routière à Douala.

 

Soutenir ce projet 

 

 

Suivez-vous sur les réseaux sociaux