Coopérer pour les Droits de l’enfant en Bulgarie, France, République de Moldavie et Roumanie

Pendant 7 ans, plus de 150 acteurs moldaves, bulgares, roumains et français (ONG, collectivités locales et pouvoirs publics centraux) se sont unis pour améliorer les conditions de vie des enfants, des jeunes et des familles en difficultés et la protection de leurs droits. Le programme de mutualisation, baptisé PROCOPIL (Programme Concerté pour l’Initiative Locale), initié en 2005, a été clôturé en octobre 2012.

Contexte

En Roumanie, Bulgarie et République de Moldavie, la protection de l’enfance faisait face à de nombreux défis, liés en partie aux difficultés économiques : taux de mortalité infantile supérieur à la moyenne européenne, discrimination à l’égard des minorités et des enfants en situation de handicap, fort taux d’abandon scolaire, notamment en milieu rural, et de nombreux enfants livrés à eux-mêmes.

 

Objectifs

Le PROCOPIL est un programme concerté pluri acteurs pour le respect des Droits de l’enfant, cofinancé par l’Agence Française de Développement et soutenu par le ministère des Affaires étrangères. Des acteurs associatifs et étatiques roumains, bulgares, moldaves et français ont ainsi fédéré leurs compétences autour des chantiers suivants :

  • Amélioration de la qualité des services sociaux
  • Renforcement des compétences pratiques des professionnels du domaine de l’enfance, de la jeunesse et de la famille
  • Constitution d’un réseau régional de la protection de l’enfance à l’Est de l’Europe
  • Amélioration des politiques publiques d’action sociale en renforçant la concertation pluri-acteurs avec la société civile

 

Résultats

  • 80 projets de soutien aux services sociaux de prévention et de protection de l’enfance ont touché près de 500 familles dans les trois pays
  • Plus de 500 professionnels roumains, bulgares et moldaves ont bénéficié de formations pratiques sur des thématiques spécifiques : animation socio-éducative, handicap, maltraitance infantile, insertion des jeunes, éducation parentale, …
  • Plus de 150 professionnels ont participé à des échanges de pratiques ou à des visites d’observation thématique
  • Renforcement de l’expertise et de la reconnaissance des plus de 90 associations impliquées dans le programme
  • Structuration du Réseau National bulgare pour l’Enfance (RNE) qui compte aujourd’hui 76 membres
  • Renforcement de l’Alliance en République de Moldavie (127 membres) et de la Fédération des ONG pour la Protection de l’enfance (103 membres en 2012)

 

Pérenniser le PROCOPIL

La phase dite « Post-Procopil », conduite sur la période 2010-2012, était une phase d’autonomisation visant à pérenniser et à structurer les méthodes de travail. Cette phase s’est articulée autour de 4 objectifs spécifiques :

  • Consolider les pratiques de gestion des politiques publiques territoriales d’action sociale
  • Professionnaliser les acteurs de l’action sociale et leurs pratiques pour mieux répondre aux besoins des personnes en difficultés sociales.
  • Conforter le partenariat régional et initier son ouverture géographique
  • Promouvoir les pratiques de travail initiées par les acteurs du PROCOPIL et valoriser les résultats obtenus.

 

Aujourd’hui, la phase finale de capitalisation du programme touche à sa fin. Solidarité Laïque souhaite utiliser ces pratiques et son expérience acquises grâce au PROCOPIL pour l’ouvrir sur de nouvelles zones d’Europe orientale, où les droits de l’enfant restent une priorité.

 

Suivez-vous sur les réseaux sociaux