PESI : Éducateurs.trices, soumettez-nous vos projets de coopération éducative France / Monde !

Partenariat Éducatif de Solidarité Internationale
Avec notre dispositif “PESI” (Partenariat Éducatif de Solidarité Internationale), nous souhaitons encourager les éducateurs.trices de France et du monde à échanger, se renforcer et apprendre sur leurs métiers à travers le prisme de la coopération internationale. Soumettez-nous vos projets en recherche de financement avant le 29 novembre 2022 !

 

Véritable moyen pédagogique, le Partenariat Educatif de Solidarité Internationale (PESI) a pour objectif de soutenir des projets d’échanges internationaux à caractère pédagogique, professionnel et solidaire, favorisant l’évolution des pratiques dans le monde de l’éducation et la promotion de l’éducation à la citoyenneté mondiale, avec la CASDEN, la MAIF et la MGEN.

 

Un soutien financier entre 1 500 et 5 000 €

Formation, échanges de compétences, moyens d’ingénierie pédagogique, partage et définition de référentiels, partage d’outils éducatifs, mise en place de méthodologies de suivi, pilotage de systèmes (gestion, suivi, évaluation…), organisation en réciprocité de stages, de conférences, expérimentation et travail collaboratif autour d’objectifs éducatifs partagés… 8 projets ont été retenus en 2022 pour un total attribué de 30 000 €.

 

Des projets de partenariat entre professionnel.le.s de l’éducation

  • Des professionnel.le.s en formation ou en fonction dans tout type de structure éducative, para-éducative, de formation, du travail social, reconnue par l’État ;
  • Des associations éducatives affiliées à une fédération d’éducation populaire ou agrée par un ministère ou bénéficiant d’un parrainage institutionnel (rattachement, convention avec une institution éducative, une université…).

 

Télécharger le dossier demande et soumettez votre projet avant le 29 novembre 2022 !

 


 

Découvrez 3 projets soutenus en 2022

 

 

Science Nomade

Ateliers et découvertes scientifiques au Bénin (formation médiateurs scientifiques)

Partenariat entre l’association francilienne Science Nomade et l’association béninoise Cumea Na’ Nde (“Choisir un meilleur avenir”)

À l’origine, Grégory de l’association Science Nomade organisait des activités scientifiques en région parisienne pour amener les jeunes à mieux appréhender leur environnement. De son côté, Olivier, éducateur membre de l’association “Cumea Na’Nde”, déplorait le manque de moyens dans son pays pour permettre aux enfants de s’ouvrir à la science. Suite à leur rencontre, les équipes éducatives françaises et béninoises ont échangé sur leurs pratiques d’enseignement des sciences et organisé un parcours de découverte pour des élèves Béninois. Ces activités ont ouvert la voie vers un partenariat durable et tissé des liens forts entre les porteurs de ce projet.

 

 

 

« Je signe, donc j’existe. »

Partenariat entre des professionnelles éducatrices et formatrices en langue des signes française (LSF) et des enseignant.e.s de l’école ESEDA (École Spécialisée pour Enfants Déficients Auditifs à Yaoundé au Cameroun)

Ce projet allie formation des enseignant.e.s de l’ESEDA à la LSF et échanges de pratiques entre éducateurs.éducatrices autour de la création d’un support éducatif (livre illustré / BD). Il prend en compte les spécificités des différentes langues des signes (LSF, langue des signes américaine et signes camerounais). Ce livre inclusif relate l’histoire d’un ou plusieurs enfants sourd.e.s au Cameroun pour permettre aux enfants de s’identifier aux héros.héroïnes du livre. Leurs parents et entourages pourront s’appuyer dessus pour amorcer un travail d’ouverture d’esprit quant aux idées reçues sur la surdité et le handicap en général.

 

 

Francophonie et Solidarité en République de Moldavie

Partenariat entre la Délégation départementale du Cher de Solidarité Laïque, l’Alliance française de Chişinău en Moldavie et l’APFM (Association des professeurs de français de Moldavie)

Des échanges entre professeur.e.s français et moldaves sont organisés chaque année  pour développer les compétences pédagogiques de chacun.e. À l’automne, des bénévoles de Solidarité Laïque séjournent en Moldavie. À l’été, un groupe de professeur.e.s moldaves participe à un stage linguistique et culturel en France. Les activités menées apportent un soutien culturel, linguistique et pédagogique aux professeur.e.s de français de Moldavie (expression orale, découverte de la civilisation française, méthodes du français langue étrangère…)

 

 

MOTS-CLES :

Suivez-nous sur les réseaux sociaux