« Pour une politique de vie associative ambitieuse et le développement d’une société de l’engagement »

Le Mouvement Associatif appelle le gouvernement à définir une politique ambitieuse pour la vie associative et pour un partenariat renouvelé entre les pouvoirs publics et les associations.

Le rapport résultant du chantier de co-construction pour une politique associative lancé par le Gouvernement le 9 novembre 2017 est remis ce jour au Premier Ministre lors d’un déplacement en Haute-Garonne notamment dédié à la vie associative.

C’est le résultat d’un travail de concertation piloté conjointement par la Direction de la Jeunesse, de l’Education Populaire et de la Vie associative, le Haut-Commissaire à l’Économie Sociale et Solidaire et à l’Innovation Sociale, et le Mouvement associatif.

 

« Il est temps que nous ayons en France une politique publique digne de ce nom, ambitieuse et moderne, pour soutenir la création, la vitalité et la croissance de la vie associative. Et cela dans un contexte social et économique qui a affaibli les associations, où les exclusions et les inégalités n’ont cessé de s’accroître, et où il y a un enjeu crucial à retrouver de la cohésion sociale d’une part, et à investir dans les transitions vers une économie plus juste et plus soutenable d’autre part. »
Philippe Jahshan, Président du Mouvement associatif

 

À PROPOS DU MOUVEMENT ASSOCIATIF

Porte-voix des dynamiques associatives, le Mouvement associatif rassemble plus de 600 000 associations (soit 1 association sur 2 en France), réunies au sein de différentes organisations thématiques.
Son ambition est de favoriser le développement d’une force associative utile et créative. Le Mouvement associatif intervient sur quatre grands axes de réflexion et d’action : l’engagement, l’économie, l’action publique et l’emploi.

 

LIRE LE DOSSIER DE PRESSE

Suivez-vous sur les réseaux sociaux