Signez l’appel francophone contre la marchandisation de l’éducation

Vous aussi, vous pensez que...
  • La croissance sans précédent des acteurs privés dans l’éducation au niveau international, notamment dans les pays à faibles revenu est sur le point de transformer totalement des systèmes éducatifs déjà fragiles !
  • Ce phénomène a un impact négatif en termes de qualité des contenus éducatifs, de ségrégation territoriale et d’inégalités sociales et plus généralement de réalisation des droits de l’Homme !
  • Il est essentiel de mettre en avant le rôle de régulateur des Etats dans les systèmes éducatifs
  • Une solidarité francophone et la volonté commune de rétablir la confiance en l’éducation publique est importante
  • C’est aujourd’hui que les décideurs doivent faire les choix qui s’imposent pour assurer le respect du droit à l’éducation, prendre en compte des acteurs engagés pour le promouvoir et renforcer le rôle des Etats et des services publics.

Nous avons signé l’appel de la société civile francophone contre la marchandisation de l’éducation. Et vous ?

Lancé avec la FI Céméa, le CSFEF (Conseil Syndical Francophone de l’éducation et de la formation) et la Coalition Education, il sera porté notamment jusqu’au Sommet mondial de la Francophonie en novembre prochain à Madagascar.

En savoir plus sur la coalition francophone contre la marchandisation de l’éducation

Téléchargez l’appel ici  signez l’appel ici

 

Pour réagir sur Twitter : #NeVendezPaslEducation

MOTS-CLES :

Suivez-vous sur les réseaux sociaux