Soutien aux acteurs de l’éducation en Afrique de l’Ouest

Solidarité Laïque coordonne le Programme de Développement des Réseaux pour l’Education en Afrique de l’Ouest. Ce programme réunit aujourd’hui 156 organisations du Bénin, du Burkina Faso, du Mali, du Niger, du Sénégal et de France.

Programme

Le Programme de Développement des Réseaux pour l’Education en Afrique de l’Ouest (PRODERE-AO) réunit 156 organisations du Bénin, du Burkina Faso, du Mali, du Niger, du Sénégal et de France. Dans chaque pays, un réseau national coordonne les activités du programme.
Grâce à la diversité et la complémentarité de ses organisations, le programme a mis en place un cadre de travail original où la concertation multi-acteurs sous-tend l’ensemble des actions qui y sont menées. Le programme s’articule autour :

  • d’actions de terrain et de plaidoyer, conçues et développées conjointement par les organisations partenaires du Nord et du Sud. Elles répondent à des besoins identifiés par les partenaires du Sud. Les organisations travaillent au sein de 4 groupes thématiques : Petite Enfance, Education Non Formelle, Education de Base, Handicap.
  • des actions de terrain pour contribuer à la réalisation de l’Education pour Tous. Chaque année, plusieurs projets socio-éducatifs portés par des acteurs locaux de terrain sont cofinancés par le Fonds d’Appui aux Initiatives Locales (FAIL). Ce fonds est directement géré par les réseaux nationaux ouest-africains.
  • d’actions transversales : réunions, séminaires, rencontres internationales pour partager les savoir-faire et les bonnes pratiques.

 

Objectifs

  • Améliorer les systèmes éducatifs : accès à l’éducation pour tous, lutte contre la déperdition scolaire, enseignants formés, matériel adapté, infrastructures correctes, …
  • Renforcer l’autonomie et les capacités d’intervention des organisations de la société civile éducative
  • Accroître l’influence des organisations de la société civile.

 

D’ici à 2015, l’objectif est de constituer un réseau international structuré d’acteurs de la société civile qui sera force de propositions éducatives aux côtés des pouvoirs publics. Le programme s’applique donc à promouvoir les bonnes les innovations et les initiatives des acteurs de terrain : il encourage la mutualisation des expériences et la capitalisation des bonnes pratiques.

 

Bénéficiaires

  • Acteurs et militants de la société civile africaine et française du secteur éducatif. Grâce à la mise en réseau, à la formation, au partage d’expériences, ils pèsent davantage sur les choix politiques en matière d’éducation pour toutes et tous.
  • Des milliers d’enfants, d’adolescents, d’éducateurs, de formateurs, d’animateurs, d’enseignants et de parents d’élèves. Chacun bénéficie de ce programme, que ce soit par l’amélioration de la qualité de l’éducation, un meilleur accès à la scolarisation ou une meilleure formation initiale et continue.

 

Le FAIL, un fonds au service de l’éduc’action

Le Fonds d’Appui aux Initiatives Locales est dédié au co-financement de projets socio-éducatifs mis en œuvre par des organisations de la société civile béninoise, burkinabé, malienne, nigérienne et sénégalaise. Il permet à chaque réseau de financer des initiatives innovantes et au plus proche des besoins décelés par des animateurs, des éducateurs, des directeurs d’écoles, des maires, des enseignants, des responsables d’associations.

 

40 projets financés chaque année
En moyenne, une quarantaine de projets est financée chaque année. Ces projets contribuent à la réflexion des groupes thématiques du PRODERE-AO. Sources d’innovations, ils permettent d’expérimenter des techniques et de répondre de façon adaptée aux demandes socio-éducatives du milieu. Le partage d’expérience et l’évaluation donnent ensuite lieu à une extension de ces solutions et méthodes à d’autres zones géographiques. “Ce fonds correspond en cela à la philosophie d’intervention de Solidarité Laïque et de ses partenaires : la co-opération et la capacité à partir des besoins identifiés par les acteurs locaux”, souligne Louise Saby, responsable géographique à Solidarité Laïque

 

Suivez-vous sur les réseaux sociaux