Vacances du cœur : 30 ans de solidarité

Vacances du cœur est partenaire de notre programme Vacances et insertion. Jacques Dufresne, président de l’association et membre de la délégation de Solidarité Laïque, revient sur ce projet qui place l’enfant au centre de ses actions de lutte contre les inégalités.

« Partir en vacances, c’est adhérer à un projet collectif de vivre-ensemble. C’est un apprentissage de l’autre et de la société. En cela, les vacances sont essentielles pour le développement de l’enfant. » Fort de cette conviction, Jacques Dufresne est engagé depuis plus de 15 ans dans l’association Vacances du cœur, qui soutient des enfants issus de familles économiquement défavorisées dans leur départ en vacances. « Il y a trois ans, nous avons étendu nos actions aux aides au départ pour les familles, en partenariat avec Solidarité Laïque. Poser les valises ensemble est un moment indispensable pour resserrer les liens familiaux et pour trouver l’énergie de rebondir. »

 

30 ans de lutte contre les inégalités

 

Né en 1986 du constat qu’un tiers des enfants de la région du Nord ne pouvait partir en vacances, le projet commence d’abord sous la houlette de la Jeunesse Plein Air, avec le soutien de la Mairie de Lille et du Conseil régional. En juin 2011, le projet devient association loi 1901 pour ajouter les familles et les jeunes à ses programmes, mais aussi pour communiquer sur le quotidien de ces familles et sensibiliser population et politiques publiques à cette réalité. « Parler de vacances et de loisirs au milieu de la crise économique peut paraître dérisoire, admet Jacques Dufresne. Or, cela est fondamental : l’absence de loisirs empire la situation, marginalise les enfants, renforce les inégalités. Négliger les vacances, c’est s’enfermer dans une spirale négative. »

 

Une logique d’ensemblier

 

Grâce à plusieurs partenaires organisateurs de séjours de vacances, Vacances du cœur propose un large choix de séjours aux enfants et aux familles concernées. Au-delà, les familles sont accompagnées au quotidien par diverses structures sociales : « le partenariat avec le Comité armentiérois d’aide au logement (CAAL), par exemple, offre de la complémentarité à nos actions, entre le suivi quotidien et le répit des vacances. » Chaque projet est co-construit autour de valeurs communes et de l’expertise de chacun. « Solidarité Laïque nous a apporté son expérience avec les familles, témoigne Jacques Dufresne. Au sein de la délégation Nord, nous adhérons de près au programme Vacances et insertion ainsi qu’à la Rentrée Solidaire. »

Suivez-vous sur les réseaux sociaux