Le poids du préjugé dans les relations interculturelles

Accueillir l’étranger : ce précepte biblique provoque toujours des vicissitudes dans le monde occidental. Face aux travailleurs immigrés et leurs enfants, aux réfugiés ou aux demandeurs d’asile, l’opinion publique a opposé et oppose encore des comportements de méfiance pilotés par des préjugés largement développés dans l’espace public. Rejeter devient alors une logique aveuglante, souvent au nom de la préservation d’une tradition ou d’une identité. A la lumière de nombreux travaux d’historiens, la discrimination doit être étudiée à deux niveaux : dans sa réalité, et dans le système de représentations qui l’accompagne. Entre réalité et fantasme, les préjugés occupent une part prépondérante dans la construction de la discrimination : générateurs d’attitudes, éléments déformateurs, miroirs grossissants du rapport à l’Autre.

 

Article réalisé pour la Lettre de la Campagne Demain Le Monde…

Les migrations pour vivre ensemble 
“Les sociétés contemporaines, confrontées à la diversité culturelle, se posent la question de l’altérité”
Yvan Gastaud est historien, chercheur et spécialiste des questions migratoires et des enjeux identitaires.

Suivez-vous sur les réseaux sociaux