En Haïti : une réponse coordonnée des ONG face à l’urgence éducative

Suite à l’ouragan Matthew qui frappait Haïti en octobre 2016, 490 000 élèves haïtiens ont vu leur scolarité s’interrompre.70% des écoles des zones affectées ont été sérieusement endommagées ou détruites. Face à cette urgence éducative, Solidarité Laïque pilote un collectif d’ONGs qui ont décidé d’unir leurs forces pour apporter une réponse coordonnée.

Si les populations ont été, dans un premier temps, privées des besoins vitaux, le relèvement du secteur éducatif en Haïti est aussi un enjeu majeur pour la reconstruction durable du pays et pour renforcer la résilience des populations.

 

La menace de déscolarisation des enfants dans les zones sinistrées

 

Le secteur de l’éducation, déjà fragile, a été lourdement impacté par l’ouragan Matthew. Seule la moitié des enfants inscrits sont retournés en classe. La menace d’une déscolarisation d’une grande partie des enfants vivants dans les zones sinistrées est très forte.

 

Dans le département de la Grand’ Anse, où travaille Solidarité Laïque avec ses partenaires, la situation reste critique. Nombre de points d’eau, cantines scolaires et toilettes ont été détruits ce qui ne permet plus d’assurer le fonctionnement des services essentiels. Cela contribue fortement à la déscolarisation des enfants, notamment lorsque les repas ne sont pas assurés à la cantine de l’école après les cours. L’incapacité des familles à assurer les coûts de scolarisation (blouses, kits scolaires) et l’état précaire de la grande majorité des infrastructures scolaires expliquent en grande partie ces difficultés. Ces familles ont souvent perdu leurs moyens d’existence : parcelles de culture, stock des agriculteurs, bétail ou matériel de pêche ont été entièrement détruits.

 

Un travail collectif pour permettre une Rentrée scolaire 2017

 

Pour ne pas répéter les erreurs commises lors du séisme par les acteurs internationaux, il a été décidé d’apporter une réponse coordonnée dans l’ensemble des départements touchés par l’ouragan, Solidarité Laïque a été en novembre 2016 à l’initiative d’une réunion entre les ONGs et acteurs agissant en Haïti pour unir les forces autour de la thématique éducative. L’objectif : être efficace et permettre aux élèves de regagner le plus rapidement possible le chemin de l’école. L’enjeu premier étant la réhabilitation des infrastructures éducatives pour permettre une rentrée scolaire en septembre 2017.

 

Reconstruire les écoles et permettre le retour des élèves à l’école nécessitent la mobilisation d’une diversité de compétences et de savoir-faire sur l’ensemble des activités de projet : la remise en état des infrastructures scolaires, le rééquipement, l’électrification, la végétalisation d’infrastructures éducatives, l’accompagnement psycho-social post-catastrophe des élèves, la facilitation du retour aux activités économiques des familles sinistrées et le renforcement de la résilience de la population.

 

Les projets de réhabilitation menés par Solidarité Laïque dans le département de la Grand’Anse s’inscrivent dans cette dynamique collective. L’alliance de ces ONG françaises et haïtiennes avec la population et les autorités locales permet d’apporter une réponse coordonnée et d’améliorer les conditions d’enseignement sur le long terme.

MOTS-CLES :

Suivez-vous sur les réseaux sociaux