L’éducation de 525 000 enfants palestiniens menacée

Le Réseau des ONG palestiniennes (PNGO) et la Coalition pour l’Education expriment leurs vives inquiétudes quant aux pressions financières exercées par les Etats-Unis sur l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA). Ces coupes budgétaires pourraient avoir des conséquences majeures pour la scolarisation des élèves palestiniens.

Avec ses importants programmes humanitaires, l’UNRWA permet la scolarisation de nombreux enfants réfugiés palestiniens. Le réseau des ONG palestiniennes (PNGO) et la Coalition pour l’Education mettent en garde contre les « conséquences catastrophiques» de la réduction de l’aide à l’UNRWA.

 

Environ 525 000 élèves de 700 écoles de l’UNRWA en Jordanie, au Liban, en Syrie, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza sont menacés d’être exclus des écoles.  Cela aura également une incidence sur la capacité des enfants et des jeunes réfugiés palestiniens à accéder à une éducation de base de qualité pour acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour devenir des citoyens contribuant au développement de leurs communautés et de la communauté mondiale. La réduction de l’aide américaine à l’UNRWA expose les réfugiés palestiniens à encore plus d’exclusions, de souffrance, et de violation de leurs droits.

Une campagne a été lancée sur les réseaux sociaux via le #DignityisPriceless #LaDigniténapasdeprix

 

Retrouvez le communiqué de presse de PNGO (en anglais)

Suivez-vous sur les réseaux sociaux