« L’éducation ? C’est bien plus qu’apprendre à lire et à écrire ! »

Dominique Thys, Président de Solidarité Laïque, rappelle ici les fondamentaux de nos missions : "nous nous battons pour l’éducation parce que l’éducation est la clé du développement humain et social.

Savoir lire, écrire, compter, oui…

C’est évidemment le prérequis indispensable pour s’en sortir, vivre et pouvoir agir dans un monde aujourd’hui dominé par l’écrit, y compris dans les sociétés de tradition orale. Mais cela ne suffit pas…

 

L’éducation, aujourd’hui, comprend l’apprentissage de savoirs, de savoir-faire et de savoir-être qui participent à la construction globale de l’individu. Il s’agit d’un processus visant à le rendre capable d’élaborer sa pensée, de comprendre la complexité du monde qui l’entoure, et d’adapter ses choix et ses comportements en fonction de cet environnement. L’éducation est essentielle pour connaître et défendre ses droits, choisir sa vie librement et pour donner aux peuples, en particulier aux femmes,les clés de leur émancipation. Par « accès à l’éducation », on entend aussi la formation professionnelle pour l’apprentissage d’un métier, le renforcement des capacités pour favoriser l’autonomie des individus, ou encore l’éducation à la santé, à l’hygiène, à l’environnement, à la citoyenneté.

 

L’éducation ne se joue donc pas que sur les bancs de l’école

La famille, la communauté, jouent un rôle crucial à côté des éducateurs et des enseignants. Dans un monde en constante évolution et toujours plus complexe, c’est tout au long de la vie que doit être pensé l’accès à l’éducation. Ainsi, c’est l’ensemble de la collectivité qui bénéficie de l’universalisation, en termes de santé publique, de dynamisme économique, de lutte contre les inégalités sociales, de protection de l’environnement.

 

L’éducation, un enjeu à la fois humain et sociétal

On sait par exemple qu’un enfant dont la mère sait lire a 50% de chance de survie en plus et qu’un enfant dont la mère a terminé le secondaire a deux fois plus de chances de survie. Et chaque année de scolarisation supplémentaire permet à un individu d’augmenter son revenu de 10%. L’éducation doit donc être pensée comme un enjeu à la fois humain et sociétal. C’est ce que rappelle notre slogan : « Eduqué e s aujourd’hui, plus libres demain ». En ce sens,le soutien de chacun est indispensable pour bâtir un monde plus juste.

 

Dominique Thys
Président de Solidarité Laïque

SignatureTHYS (2)

 

MOTS-CLES :

Télécharger


Suivez-vous sur les réseaux sociaux