Urgence climatique : la France doit concrétiser ses ambitions

Que faut-il attendre du sommet onusien pour le climat ? De grandes déclarations ou des actions ? Solidarité Laïque avec d’autres ONG exhorte la France à assurer la mise en oeuvre de politiques cohérentes avec les « objectifs de développement durable » signés par la France.

Ce 23 septembre, le Secrétaire général des Nations unies António Guterres a convié les pays du monde entier à New York pour un “Sommet Action Climat”. Ce sommet intervient alors que le dérèglement climatique fait peser des menaces profondes sur la vie de communautés entières, sur leurs droits fondamentaux et sur la biodiversité. (extrait de l’article “Que faut-il attendre du Sommet Action Climat de l’ONU – Réseau Action Climat – 19 septembre 2019). Après l’annonce de sa feuille de route, la France fera-t-elle de 2019 une étape clé pour la mise en oeuvre de l’agenda des Objectifs du développement durable ? Solidarité Laïque et d’autres ONG appellent la France à ne pas rater le coche

 

“ Les jeunes reconnaissent le changement climatique comme un sujet pressant ”

La semaine dernière, les jeunes se mobilisaient massivement pour le climat. Les jeunes reconnaissent le changement climatique comme un sujet pressant, un défi qui doit être relevé maintenant. Ils étaient d’ailleurs un millier à participer, samedi, au premier sommet de la jeunesse pour le climat organisé par les Nations unies (ONU). Le temps est venu pour les décideurs de les entendre et d’agir en conséquence ! 

 

“ Le réchauffement planétaire pourrait être bien pire que prévu ”

Car la situation de la planète ne cesse de s’aggraver et le réchauffement planétaire pourrait être bien pire que prévu selon un rapport d’experts et expertes français du CNRS et de météo France rendu public cette semaine. La France vient d’adopter sa feuille de route pour la mise en œuvre des « objectifs de développement durable » (ODD) quatre ans après l’adoption de l’Agenda 2030 et l’Accord de Paris. 

Des feux des forêts primaires amazoniennes et africaines aux révoltes sociales de celles et ceux laissés pour compte dans nos sociétés modernes, tout est dorénavant lié par une mondialisation non maîtrisée. Qu’elles soient sociales, environnementales ou économiques, à ce jour, les causes et conséquences ne sont traitées, ni par des actions spécifiques transversales, ni par une approche globale et cohérente !

 

“ Les objectifs du développement durable appellent une réponse globale “

Ce sommet “Action Climat” sera ensuite suivi d’un sommet sur les Objectifs du Développement durable avec comme débat d’ouverture : “Dynamiser les efforts faits au niveau multilatéral en faveur de l’élimination de la pauvreté, d’une éducation de qualité, de l’action climatique et de l’inclusion ”. Ces objectifs adoptés par les Etats sont interconnectés et donnent la marche à suivre pour parvenir à un avenir meilleur et plus durable pour tous. 

 

À la veille de ce sommet onusien pour le Climat, plus de 200 ONG unissent leur voix pour exhorter la France à mettre en place d’urgence un mécanisme de suivi des politiques menées, tant au niveau local qu’international, pour s’assurer qu’elles soient cohérentes avec les «objectifs de développement durable».

Suivez-vous sur les réseaux sociaux