Recherche une information

Dakar : 114 enfants des rues accueillis en urgence


À Dakar, avec le confinement, les enfants des rues se sont retrouvés sans nourriture du jour au lendemain. Solidarité Laïque a mobilisé des fonds pour soutenir une opération d’urgence qui a permis à 114 d’entre eux d’être mis à l’abri, soignés et nourris.

Ces femmes victimes de violences conjugales pour qui le confinement a été une véritable épreuve


Victimes de violences conjugales avant ou pendant le confinement, certaines femmes ont vécu le confinement comme une véritable épreuve : manque de ressources, rupture d’un lien familial crucial, procédures administratives paralysées et parfois difficulté à assurer la continuité pédagogique des enfants. L'association SOS Femmes 49, partenaire de Solidarité Laïque a…

Haïti : alerte au COVID-19 dans la Grand’Anse


En Haïti, le nombre de cas de Covid19 croît quotidiennement. Sur place, Solidarité Laïque Haïti s'inquiète d'une pandémie qui pourrait une nouvelle fois faire sombrer le pays. La Grand'Anse (Sud du Pays), l’un des territoires d’action de Solidarité Laïque, constitue une des zones les plus vulnérables du pays.

À Sfax, les Scouts se mobilisent face au Covid-19.


Durant toute la période de confinement, 10000 bénévoles des scouts tunisiens se sont mobilisés sur tout le territoire tunisien pour de protéger les plus vulnérables. Aujourd’hui, cette brigade citoyenne reste engagée afin que les contaminations ne repartent pas à la hausse. Interview de Nidhal Ben Amor, coordinateur des actions à…

Liban : “ l’important c’est de garder le contact avec les enfants “


Au Liban, Solidarité Laïque soutient le centre éducatif géré par l’association Tadamoun Wa Tanmia qui accueille une quarantaine d’enfants, de jeunes et d’adultes en situation de handicap. Dans ce pays, où le contexte politique est très instable, la pandémie risque de renforcer les inégalités. Entretien avec Jamal Chouaib, présidente de…

A Mayotte, les enseignants au coeur de la crise


Crisse Djoumoi est enseignante dans une école primaire à Dzaoudzi et membre du SNUipp. A Mayotte, la crise sanitaire renforce encore plus qu’ailleurs la crise sociale. Dans un contexte où beaucoup de personnes n’ont plus rien à manger, les enseignants s’adaptent mais redoutent la reprise le 11 mai prochain.