L’Ecole Laïque du Chemin des Dunes inaugurée dans le camp de Calais

2
Grâce à vos dons, l’école du Chemin des Dunes dans le camp de Calais, initiée par Zimako Jones, un réfugié nigérian, sera inaugurée samedi 6 février. Un premier pas pour répondre à l’urgence qui ne doit pas désengager l’Etat de ses responsabilités concernant le droit à l’éducation et la prise en charge des mineurs.

Retrouvez notre tribune pour le droit à l’éducation des réfugiés

 

Le chantier de l’Ecole Laïque du Chemin des Dunes touche à sa fin. Le complexe en palettes, qui compte deux classes, une infirmerie, une aire de jeux et une salle de réunion, sera inauguré en fanfare le 6 février par Solidarité Laïque et ses organisations membres impliquées sur le projet*. Mais déjà, une trentaine de bénévoles se relaient 7 jours sur 7 pour proposer cours de français langues étrangères, éveil artistique, alphabétisation ou temps de loisirs pour les plus jeunes.

Retrouvez notre tribune pour le droit à l’éducation des réfugiés

 

L’objectif ? D’abord célébrer la mobilisation d’un réfugié, Zimako Jones, attaché au droit à l’éducation, d’une trentaine de citoyens bénévoles et de plusieurs organisations pour pallier les carences de l’Etat. Oui, selon la Convention Internationale des Droits de l’Enfant et le Code de l’éducation français, l’éducation est un droit pour toutes et tous ! Oui, il est de notre devoir d’offrir une solution provisoire aux enfants, qu’ils soient ou non étrangers,  tant que les pouvoirs publics ne se mobiliseront pas. C’est tout le sens de l’appel à dons qui a été largement relayé en septembre dernier par les organisations membres de Solidarité Laïque.

« Nous souhaitons profiter de l’inauguration pour appeler les différents pouvoirs publics concernés par la question à dialoguer avec les associations présentes dans le camp et à élaborer ensemble un projet durable qui respecte la dignité humaine de chacun », explique ainsi Roland Biache, Délégué général de Solidarité Laïque

A l’issue de ce temps fort, Solidarité Laïque consultera l’ensemble des interlocuteurs et verra s’il faut ou non élargir la mobilisation par une pétition citoyenne afin qu’à la rentrée 2016, tous les enfants du camp soient accueillis dignement à l’école. Nous vous tiendrons bien sûr informés.

 

*Liste non-exhaustive et en cours de constitution :  Alefpa,  Eclaireuses et Eclaireurs de France,  FCPE, Fondation FASE, Infomie, Ligue de l’enseignement, MGEN, Revivre, UNSA-Education,  SNUIpp.

Suivez-vous sur les réseaux sociaux