Journée internationale des droits de l’enfant

Ce 20 novembre marque le 31e anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l'enfant. L'occasion d'aborder des droits encore trop souvent méconnus. Découvrez nos outils pédagogiques pour sensibiliser aux droits de l'enfant.

Détails de l'événement


L’année dernière, nous célébrions les 30 ans de l’existence de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) adoptée par la France en 1989. Nous étions alors loin d’imaginer que cette pandémie aurait privé d’école 9 enfants sur 10. Entre crise sanitaire et crise économique, les enfants risquent d’être les premières victimes d’un monde qui paie cher le mépris du vivant et voit s’accroître les inégalités.

La Convention Internationale des droits de l’enfant 

Adoptée à l’unanimité par l’Assemblée générale des Nations Unies le 20 novembre 1989, la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) a été ratifiée par la France en 1990. Sa nouveauté était de consacrer un juste équilibre entre protection et émancipation. Tout en  reconnaissant la nécessité d’accompagner le bon développement de l’enfant, c’est le premier traité international reconnaissant l’enfant comme un sujet de droits. Droits sociaux, économiques, civils, culturels et politiques : le droit à une identité, de vivre en famille et d’être aimé, au respect et à une vie privée, à la protection contre toutes formes de violences…

Ces droits sont irrigués par 4 principes qui défendent l’intérêt supérieur de l’enfant, son droit à la participation, sa non-discrimination et sa survie et son développement. En tant que texte consensuel élaboré pendant 10 ans à l’échelle mondiale, la Convention et ses 54 articles ont une vocation universelle : chaque enfant compte et doit voir ses droits appliqués. C’est aussi le traité le plus ratifié au monde, à l’exception des Etats-Unis.

 

Sensibiliser aux droits de l’enfant 

Pour Solidarité Laïque il est plus que temps de sensibiliser à l’existence de la CIDE et de soutenir la société civile qui agit pour le bien-être des enfants et dénonce les violations. Enfin et surtout il est important d’écouter et de croire en cette jeunesse capable de construire un monde plus inclusif et respectueux des enfants et donc des adultes.

 

Découvrez les outils de Solidarité Laïque pour sensibiliser aux droits de l’enfant ! 


MOTS-CLES :

Suivez-nous sur les réseaux sociaux