Recherche une information

Être réfugié au Liban


Accès restreint au travail, aux soins, impossibilité de devenir propriétaire d'un bien immobilier, au Liban,  les réfugiés palestiniens subissent au quotidien des discriminations qui rendent leurs conditions de vie précaires.

Les PEP en action 


Accueillir les migrants et accompagner les mineurs isolés étrangers, découvrez de beaux projets solidaires initiés par les PEP, organisation membre de Solidarité Laïque.

A la Turballe, vacances et répit


Cet été, des centaines de familles sont parties grâce au dispositif Vacances et Insertion. Un temps de répit à la Turballe avec les PEP44 pour Aziza et ses deux filles, arrivées il y a un an d’Erythrée.

Cancale : rencontre entre jeunes et migrants


Croiser des expériences de vie et s’enrichir mutuellement, c’est une belle journée de rencontre qui s’est déroulée à Cancale en ce début de période estivale, une initiative porteuse d'espoir soutenue par Solidarité Laïque.

L’éducation, pierre angulaire de l’accueil des enfants migrants


A Calais et dans la région, 500 mineurs non accompagnés ont été recensés en avril dernier. Une situation préoccupante dans laquelle le droit à l’éducation de ces enfants est perdu de vue, explique Aurélie Guitton, Coordinatrice de la plateforme nationale InfoMIE – Informations sur les mineurs isolés étrangers dont Solidarité…

Réfugiés, à Calais et ailleurs…


Quatre mois après l’inauguration de l’école dans le camp de Calais, les réfugiés sont encore au cœur des débats. Là-bas et ailleurs, nous poursuivons nos actions pour leur offrir le meilleur accueil possible, notamment en matière d’éducation. On fait le point.

Solidarité Laïque sur France Inter


Le 26 mai, Bruno Duvic invitait Roland Biache, Délégué général de Solidarité Laïque, pour faire le point sur nos actions auprès des réfugiés à l’Ecole Laïque du Chemin des Dunes. Le podcast est disponible !

Deux enseignants pour les réfugiés de Calais


Nous l’attendions depuis janvier, l’Education nationale agit comme promis : jusqu’en juillet, deux enseignants du premier degré vont être affectés dans le camp de Calais. Il s’agit-là d’un test pour répondre à une situation jugée inédite.